En cas de problème à réception de ce mail service,
vous pouvez visiter directement à http://www.jipango.com/jipango/html/info.html

n° 69
Le 18 juin 2004



• Soirée, exposition, rencontres autour de Jipango [du 28/06 au 03/07]
• Book off, une nouvelle librairie japonaise à Paris


• Le Japon au festival de Cannes
• Projection de « Yumeji », itinéraire artistique au Japon [26/06]
• Nobuyoshi Araki suivi dans Shinjuku par Arte [01/07]
• Projections de films japonais chez AAA [18 & 25/06 – 02/07]


• Petites natures ? Exposition naturaliste de K. Kurita et Y. Suda [jusqu’au 3 juillet]
• Nishiki, l’art du tissage traditionnel japonais [jusqu’au 26 juin]
• Postics : exposition de jeans décorés et participation au festival Sous la plage
• Lotus antiques II, photographies de Katsumi Maeno [du 17 au 26 juin]
• Hajime Goto, sculpteur du verre et du fer [du 14 au 26 juin]
• Tokyo my youth home : graphisme, dessin, bande-dessinée… [du 12 au 26 juin]
• Poupées miniatures de papier par Masako Muto [du 30 juin au 7 juillet]


• Les nouveaux albums : Mono, Keiji Haino, les tambours de Tokyo
• Kokeko + Vert Pituite : soirées de musiques expérimentales (16 & 17/06]
• OTO # 2 – Background Records et Dj Den [02/07]
• Shoboshobo # 7 : musiques électro-pop japonaises [24 & 25/06]
• Concerts – musiques contemporaines : Hanayo, Yoshi from Tokyo, Hiroko Ito, Taca


• Théâtre et danses no traditionnels par Norinaga Umewaka [28/06]
• Théâtre no, kyogen et contemporain [1 & 2/07]
• Festival de danses buto et contemporaines [jusqu’au 30/06]


• Conférence et dégustation de sake [24/06]
• Rencontres avec Frédéric Boilet (traducteur de Taniguchi Jiro) et les auteurs du guide Osaka, une expérience japonaise [19 & 23/06]
• Japan Expo, 6e festival des mangas et de l’animation japonaises [du 2 au 4/07]


(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Info"
Pour ancien numéros.


Club Jipango
Rejoignez-nous pour vivre au rythme du Japon

A Lire
- Le Web Magazine : un panorama en « live », sur les dernières nouveautés, les tendances, la culture contemporaine qui font l’actualité japonaise.
A Découvrir
- Nos rencontres-conférences : société, culture, voyages, littérature, abordés par des auteurs, des journalistes et autres spécialistes du Japon.
En plus
- L’envoi à domicile du journal Jipango.
- Des réductions dans les magasins japonais.

- Web Magazine. Envoi mensuel sur l'actualité au Japon. (vous pouvez le retrouvez sur
http://www.jipango.com/webmag/no7/webmag12211221.html
)

La cotisation annuelle pour devenir membre est de 25 euros par an.
Pour vous inscrire, merci de contacter à Jipango@jipango.com


JIPANGO # 11
Mode : Paris <-> Tokyo


Jipango retrace pour vous la saga de la mode japonaise en France et vous offre une sélection de boutiques parisiennes “à la japonaise” ainsi qu’une visite guidée du Tokyo Fashion où chaque quartier a développé son propre style vestimentaire.
7 astuces pour apprendre le japonais
- Tout pour débuter et progresser en japonais

www.jipango.com
Pour recevoir par courrier, envoyez une enveloppe (A4) timbrée à 0.75 euro, avec votre adresse à l’association Jipango, 64 bd Sébastopol 75003 Paris.


100 REGARDS INEDITS SUR LE JAPON
+ 1000 bonnes adresses japonaises en France

13,80 euros
www.jipango.com/guide

Vous croyez connaître le Japon ?
Laissez-vous guider par des habitués et partagez leur expérience !

Laissez-vous guider par des habitués et partagez leur expérience !
Le guide ‘100 regards inédits sur le Japon’ a été conçu par Jipango pour ceux qui veulent découvrir un autre Japon dans un nouveau style de guide touristique.
100 Français et Japonais vous guident à travers le Japon qu’ils aiment : celui des temples et du zen, du Tokyo populaire, de la mode, des samouraïs, du thé, de la gastronomie…
Avec des textes de : Philippe Pons (journaliste au Monde), Philippe Pelletier (photographe), Corinne Atlan (traductrice), Romain Slocombe (romancier, cinéaste), Andoche Praudel (artiste potier), Max Tessier (critique de cinéma)…
Et un carnet de 1000 bonnes adresses japonaises en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Jipango : voyages au Japon
Pour fêter la sortie du guide « 100 regards inédits sur le Japon » (www.jipango.com/guide), Jipango vous propose de découvrir le Japon contemporain à travers 3 rencontres :
SOIREE-CONFERENCE : lundi 28 juin de 19h à 20h30
8 mini-conférences animées par les auteurs de 100 regards inédits sur le Japon autour d'un éventail de thèmes variés. (participation : 10 euros + boisson et dégustation de ‘canapés du monde’ – 6 euros pour les membres du Club Jipango – réservations obligatoire: jipango@noos.fr).
EXPO-RENCONTRE : du 28 juin au 3 juillet de 11h à 18h
Découvrez les " estampes numériques " de Tatsuya Oka (www.uzu.info), l'artiste qui a illustré de ses créations originales, 100 regards inédits sur le Japon (couverture, index, le Japon en France, p.9, p.153, p.165) ainsi que les œuvres des artistes autour du journal Jipango : illustration (Postics, maquettiste), photoghraphies d'art (Cathy Bion, rubrique nouveautés. Marielle Rick, dossier Zen. Koichi Hirose.), peintures (Jean-Thibaut Fouletier, couverture du No 10 Etes-vous zen?), kimonos contemporains (Mamoru Ishihara, No 11 Mode Paris-Tokyo, p.9), objets, textiles (Natsume Tanaka), accessoires (Yuka Fujimoto, Ikuyo Takahashi, Naomi Komori), estampes numériques traditionnelles (Shunichi Kida).
RENCONTRE-INFORMATION
L'équipe de Jipango, sur place pendant toute la durée de l'exposition, vous accueillera sur le thème du voyage au Japon.
@ K-Lounge, péniche Marcounet (port Debilly)
face au 26 av. de New-York, Paris 16e - M° Iéna
www.k-lounge.com / 01 44 53 05 60 (Jipango)


Book off
www.book-off.co.jp/
Bye-bye Bunkado. La célèbre librairie japonaise de la rue St-Honoré a fermé ses portes le mois dernier.
Un Book off vient prendre sa place, le premier ouvert par la chaîne japonaise en France. Book off, c’est presque exclusivement de l’occasion : livres, disques, dvd, mêmes les revues, qu’on peut acheter ou vendre. Tout est en version originale, et un rayon français survit péniblement au fond de la boutique. Le plus alléchant : ces rayonnages de livres et mangas japonais à 2 euros et en excellent état. De quoi consoler du prix exorbitant des dvd (films, mangas, sport… à environ 40/50 euros).
33 rue St-Honoré, Paris 2e
ouvert lundi-samedi 10 :00/19 :30
01 42 60 00 66


Les films japonais à Cannes
Prix d’interprétation masculine, Yagira Yuya n’était plus à Cannes le soir de la cérémonie de clôture : retour anticipé au Japon pour cause d’examen scolaire ! C’est Hirokazu Kore-eda, le réalisateur de Nobody knows (Daremo shiranai), qui est allé chercher le prix à sa place (voir photo). Un prix pour ce rôle de gamin livré à lui-même avec ses trois frères et sœurs. Kore-eda, s’inspirant d’un fait-divers, y décrit le quotidien chaotique et clandestin des quatre gosses abandonnés par leur mère dans un petit appartement de Tokyo. A Cannes 2004, il y avait aussi Innocence de Mamoru Oshii, présenté comme la suite de Ghost in the shell, Wonderfull Harusame de Ayumi Aoyama, Cha no aji (le goût du thé) de Ishii Katsuhito. Pour les courts-métrages, qu’on aura peu de chances de voir en France si ce n’est dans certains festivals, une histoire de tunnel hanté par K. Manda (Ano tonneru), un film d’animation qui ne se déroule pas dans le futur pour une fois, mais dans une époque antérieure à la nôtre (A feather at the dark de N. Tsuji) et un film expérimental sans histoire ni personnage qui s’intéresse aux déclinaisons visuelles d’un paysage urbain (Frontier, de J. Miyazaki – voir photo).

Soirée Yumeji : documentaire autour d’un voyage artistique au Japon
www.palaisdetokyo.com
Yumeji, « chemin vers les rêves », est le résultat d’un voyage au Japon réalisé par plusieurs artistes du Palais de Tokyo. Un voyage pour 3 projets : le tournage d’un film collectif sur l’île de Kyushu, une exposition à Hiroshima, et la participation à une table ronde à Akiyoshidai.
Résultat : un film, intitulé Yumeji, édité en dvd, qui synthétise ces expériences nippones, et un livre qui retrace les principales étapes de ce groupe d’artistes durant l’année. Le film sera projeté gratuitement au Palais de Tokyo, réservation fortement conseillée : pavillon@palaisdetokyo.com
samedi 26 juin, 20 :30
@ Palais de Tokyo
(voir adresse dans les ‘expositions’)


Nobuyoshi Araki dans Tracks
Le célèbre photographe japonais, pape de la photo érotique, suivi dans les rues de Shinjuku, son QG à Tokyo, pendant une séance de casting improvisée. Au programme notamment : un arrêt dans le bar fétiche du maître du "bondage "où Björk était venue se faire photographier.
jeudi 1 juillet 23:30
Tracks (Arte) – environ 20 minutes


Projections de films japonais chez AAA
C’est gratuit, tous les vendredis à 19 :00, alors pourquoi s’en priver ? Printemps bleu (Aoi Haru) de Toshiaki Toyoda le 18 juin, Ping-pong de Fumihiko Masuri (voir photo) le 25, et Dragon head de Joji Iida le 2 juillet. L’école de langues AAA expose également jusqu’au 30 septembre des photos prises par des étudiants japonais.
@ AAA, 21 rue d’Antin, Paris 2e
01 42 66 69 05
ouvert lundi-samedi 10 :00/17 :00


Petites Natures ? Koichi Kurita et Yoshihiro Suda
www.mcjp.asso.fr / www.palaisdetokyo.com
Le travail de fourmi de Koichi Kurita, collecter des échantillons de terre, est aussi une curieuse manie qui débute en 1986 : pendant un voyage autour du monde, il scotche sur chaque carte postale une pincée de terre. L’habitude devient un projet artistique, et son œuvre, minutieuse et tellurique. L’une des installations exposées à la Mcjp est une vaste mosaïque qui rassemble des échantillons de terre de toute la France. A proximité, un large triangle à même le sol présente son alter ego nippon : une collection des terres de l’archipel. Dans la même salle cohabitent deux installations de Yoshihiro Suda. Changement de perspective : Kurita exposait à même le sol, Suda, lui, créé deux espaces presque clos, d’une blancheur troublante grâce à un éclairage indirect. A l’intérieur de ces écrins, deux fleurs taillées dans du bois, « Anémone » et « Amaryllis ». Et puisque Suda aime jouer avec ses visiteurs, à vous de dénicher les « Mauvaises herbes » qu’il a soigneusement dissimulées dans l’exposition…
Y. Suda a également semé ses œuvres au Palais de Tokyo : roses, pétales de fleurs, mauvaises herbes…
(photo : © Y. suda)
jusqu’au 3 juillet
@ Maison de la Culture du Japon
(voir carnet d’adresses)
entrée : 2 eurosjusqu’au 3 juillet
@ Palais de Tokyo
13 av. du Pdt Wilson, Paris 16e
01 47 23 36 86 / www.palaisdetokyo.com
entrée : 6 / 4 euros
ouvert mardi-dimanche, 12 : 00/00 : 00


Tissage de lumière – la tradition du nishiki
Une exposition en entrée libre des œuvres de Koho Tatsumura, maître dans l’art du tissage japonais traditionnel. Le nishiki, ses 70 étapes de réalisation, toutes à la main, sa prédilection pour les costumes de la noblesse, autrefois, et les robes de cérémonie aujourd’hui. K. Tatsumura expose d’ailleurs un somptueux kimono appelé « Vague de la fertilité » ainsi qu’un élément tissé du trousseau de mariage de Masako, princesse héritière de la famille impériale (voir la photo : « Pin gracieux », un symbole de longévité et de loyauté au Japon). Pédagogique, l’exposition retrace les grandes lignes de l’histoire du nishiki à partir de splendides répliques de tissus, de Nara (710-794) à nos jours, et détaille ses techniques dans un film vidéo. Consacrez au moins 5 minutes à contempler « La mer intérieure de Sato » : le mouvement naît par la seule magie du tissage.
exposition jusqu’au 26 juin
@ Maison de la Culture du Japon à Paris
(voir carnet d’adresses)


Postics
www.postics.com
Dessinateur, peintre, illustrateur, Postics demande depuis plusieurs mois au public de ses expos de ramener leurs jeans…pour les customiser. Résultat : une exposition « We love jeans », au Lazy Dog, qui fait de pantalons standards des pièces uniques (vernissage le 1er juillet, 18 :00). Postics participera également au festival Sous la plage avec un autre artiste, Totodada. Thème : « coloring 4 kids ». Les deux dessinateurs animeront un mur de coloriage de 4x2 mètres. www.souslaplage.com
exposition du 2 au 4 juillet
The Lazy Dog, 2 pass. Thiéré, Paris 11e
01 58 30 94 76 / www.thelazydog.fr
ouvert lundi-samedi 11 :00/20 :00


Lotus antiques II, photos de Katsumi Maeno
A Gyoda, ville limitrophe de Tokyo, ont germé spontanément il y a plus de 30 ans d’incroyables ‘lotus antiques‘ (kodaihasu), dont les graines datent de plusieurs milliers d‘années... L’occasion pour la photographe Katsumi Maeno de réaliser d’étonnants clichés de ces fleurs d’un autre âge, des clichés en forme d’hommage aux mystères de la nature comme aux nymphéas de Monet.
du 17 au 28 juin
@ Galeries Artitude - Village Suisse
4, av. Paul Déroulède, Paris 15e
01 45 66 66 33
ouvert tlj de 10:30/19:00


Hajime Goto, sculptures
L’alchimie du fer et du verre. Hajime Goto a choisi de forger des figures de métal dans lesquelles il laisse couler quelques gouttes de verre multicolores.
du 14 au 26 juin
@ Espace Culturel Bertin Poirée
(voir carnet d’adresses)


Tokyo my youth home – Emilie et Laurent Mars
Ils son frère et sœur, d’origine japonaise et étudiants en art à Bordeaux. Emilie dessine un Japon urbain, les éléments de la démesure tokyoïte : grattes-ciel, néons criards, sensations vertigineuses et personnages atypiques… Pour Laurent, c’est plus l’imaginaire nippon issu des mangas qui guide le crayon : des contes occultes où se mêlent technologie futuriste et univers cybernétique. Crayon, encre, acrylique, graphisme, bd ; chacun à sa manière, ils réinventent le Japon de leur enfance.
du 12 au 26 juin
@ Espace Japon
(voir carnet d’adresses)


Poupées miniatures de papier
Ce n’est pas de l’origami, ni du ningyo (art de fabriquer des marionnettes). Mais il y a un peu des deux dans ces poupées de papier réalisées par Masako Muto. A 88 ans, cette artiste fait revivre en quelques pliages et quelques couleurs d’une grande précision le Japon d’autrefois, son charme et sa simplicité.
du 30 juin au 07 juillet
@ Espace Japon
(voir carnet d’adresses)


Albums : Mono, Keiji Haino, les tambours de Tokyo
« Walking cloud… », le nouvel album de Mono laisse beaucoup de bonnes impressions après première écoute. Impression que le producteur Steve Albini (Pixies, Nirvana…) fait toujours des merveilles, que Mono aime toujours les nappes de guitares qui enflent sans jamais crever, et alterner partitions calmes aux sonorités presque indicibles et tempêtes sonores.
album sorti le 6 juin - www.mono-44.com
Mono sera en concert au Nouveau Casino le 3 juillet
www.nouveaucasino.net


Le son de Keiji Haino est moins saturé que celui de Mono, mais il y gagne en épuration. Sur « Black blues », le nouveau (double) disque du musicien japonais, 6 titres acoustiques, presque murmurés, et les 6 mêmes à la guitare électrique. On est à mi-chemin entre Haino le chantre du noise, maître de cérémonies bruitistes en compagnie de la formation Fushitshusha, et du Haino intime comme sur « C’est parfait », son précédent disque : voix + boîte à rythme, rien d’autre.
album sorti le 24 mai – www.dsa-wave.com

Autre musique incantatoire et cérémonielle : celle du tambour japonais taiko. La troupe Oedo Sukeroku Taiko sort un enregistrement en concert (même si ce n’est pas évident à l’écoute) qui rappelle combien le taiko est inséparable des toutes les fêtes du Japon, instrument à la pratique physiquement très fatigante mais aux sonorités d’une grande richesse.
http://jazzmuch.free.fr/page/jazzm_fr.htm
Les tambours de Tokyo sont en tournée en France cet été : le 13 juin à Autun, le 15 à Toulon, le 18 au festival Les Orientales de St-Florent le Vieil (Maine-et-Loire), le 23 au théâtre antique de Rouillac (Charente), le 25 à la Marine (Ile de Ré, Charente maritime), le 02 juillet à Genève (Suisse) et le 11 à Agadir (Maroc). La tournée se poursuivra en septembre et octobre 2004.

Soirée Kokeko + Vert Pituite
http://www.lesvoutes.org/
Deux soirées réservées aux avants-gardes musicales électroniques et chapeautées par les associations Vert Pituite La Belle (label, www.vertpituite.net) et Kokeko (kokeko@free.fr, musiques improvisées de France et du Japon). « La belle soirée # 14 » rassemble Michaël Gendreau (composition musicale basée sur la captation des vibrations de véhicules dans la rue), MO# (laptop), et Eric Cordier (laptop aussi). Le Kokekoncert # 14 retrouve le jeune musicien japonais Kouhei Matsunaga accompagné de John Duncan, Zbugniew Karkoxski (collaborateur du Sensorband avec Atau Tanaka) et le ‘danseur’ RudolfEb.er. Le compositeur vénézuélien Carlos Giffoni ouvre le bal.
mercredi 16 et jeudi 17 juin,
@ Les Voûtes, 91 quai Panhard et Levasseur, Paris 13e
tarifs : 10 euros/soirée, 15 euros/2 soirées


Oto # 2 : avec Background Records
Invité pour la 2nde édition d’ OTO, le label allemand Background Records (www.background-records.de) fait un crochet à Paris pendant sa tournée mondiale. Andy Vaz, fondateur du label, et dB jouent et mixent une musique électronique minimaliste, secondés par le dj japonais Den.
Bientôt (automne 2004) : OTO # 3 avec le label Progressiv Form, Yoshihiro Hanno et Aoki Takamasa.
vendredi 2 juillet, 23 :00
@ Glazart, 7/15 av. de la Villette, Paris 19e
M° Porte de la Villette
01 40 36 66 15 / www.glazart.com

Soirée Shoboshobo # 7
www.grogore.free.fr
Shoboshobo # 7 reçoit plusieurs musiciens japonais encore peu connus en France :
Yoshio Machida, compositeur des pièces musicales ‘Hypernatural’, mélange d’ambiant, de musique expérimentale, d’électro... www.yoshiomachida.com ; Mayunoniwa (www.mayunoniwa.com); la chanteuse et compositrice Ammakasie Noka (www.ammakasie.com) ; et Miroque (http://www.onyx.dti.ne.jp/~cachamai). La french touch de la soirée : My Jazzy Child, génial compositeur au style tellement protéiforme qu’on se demande ce qu’il va jouer…
Rebelote pour tous les artistes le lendemain à la galerie Nuit d’encre (sauf My Jazzy Child).
jeudi 24 juin, 20 :30
@ Studio 14 Paradis
14 rue Paradis, Paris 10e
M° Gare de l’est / Château rouge
entrée : 7 / 5 euros
vendredi 25 juin, 20 :00
@ Nuit d’encre, 64 rue JP Timbaud, Paris 11e
http://inknight.free.fr


Concerts : Hanayo, Yoshi from Tokyo, Quartette Melting Pot, Taca
Successivement geisha, mannequin (JP Gaultier), actrice et égérie électro de l’underground berlinois, Hanayo poursuit ses performances musicales disco-pop-jazz décalées avec le groupe Ponpons.
www.hanayo.com

En concert au Palais de Tokyo le 27 juin + I love Ufo – 10 et 7 euros.
Yoshi from Tokyo animera la fête de la musique à la Maison de la Culture du Japon, le 21 juin. Yoshi est le projet solo d’un des membres de Masuda (groupe soul-disco-funk), il distille une musique électro/jazz gorgée de réminiscences tokyoïtes (chansons en français et japonais).
Le Melting Pot Quartet emmené par l’accordéoniste japonaise Hiroko Ito jouera sa musique très métissée au Centre Culturel Franco-japonais, jeudi 17 juin à 20 :00 – 12 et 10 euros.
www.vincentvds.net/hirokoito/index.html

Enfin l’accordéoniste Taca poursuit sa route vers le jazz (avec Le Pacifique Esprit, en concert le 25 juin au Café Universel, 267 rue St-Jacques, Paris 5e – entrée libre ; ou avec d’autres musiciens : Nicolas Viard (basse) le 23 juin, 20 :30, ou la chanteuse Sachiko le 3 juillet, 20 :30 - @ Orient Express, 12 rue Claude Tillier, Paris 12e – entrée libre) mais aussi vers la musique improvisée, en collaboration avec d’autres formes d’expression : avec le danseur de buto Gyohei Zaitsu + le trompettiste de free-jazz Itaru Oki les 19 (21h) et 20 juin (18h) @ Studio Shala, 10 rue Sergent Bobillot, 93100 Montreuil – entrée 10 / 8 euros (prévente : 01 45 35 08 16) ; Taca + Gyohei Zaitsu dans « Une fleur sans nom » le 26 juin, 20 :30 à l’Auditorium Louis Lumière (46 rue L. Lumière, Paris 20e – M° P° Bagnolet).

Théâtre no traditionnel par Norinaga Umewaka
Le no et la famille Umewaka, c’est une longue histoire. Une chronique du 15e siècle fait référence à un acteur de no qui porte ce nom, et on dit que depuis 10 siècles chaque génération donne un maître de no qui transmet l’art théâtral à son tour. Norinaga Umewaka, professeur de no dans de nombreux pays, est l’héritier actuel de la dynastie. Pour le Théâtre de l’Aquarium, il interprète des danses tirées de pièces traditionnelles du théâtre no, Ama la plongeuse et Hagoromo, la robe de plumes.
le 25 juin, 19 :00
@ Théâtre de l’Aquarium, La Cartoucherie
Route de champ de manœuvre, Paris 12e
M° Château de Vincennes
entrée : 20 euros (plein tarif)
01 43 74 99 61 / www.theatredelaquarium.com


Théâtres japonais
La représentation propose deux pièces emblématiques des répertoires de no et kyogen, dont Hagoromo, la robe cachée, également interprété par Norinaga Umewaka (voir plus haut). A noter une pièce tirée du répertoire contemporain, Monsieur et Monsieur, et les acteurs qui interprètent leurs rôles en français et en japonais.
Jeudi 1er et vendredi 2 juillet, 20 :30
@ Centre Culturel Franco-Japonais
(voir carnet d’adresses)


Festival de danses buto et contemporaines
Après le festival Dance Box 04 au printemps, suite des dernières tendances de la danse moderne japonaise avec des artistes qui travaillent beaucoup avec l’Espace Culturel Bertin Poirée actuellement : Yumi Fujitani dans le solo « Kao – le visage » [17 & 18/06], Atsushi Takenochi pour « Germes d’émotions » [22 & 23/06], ou encore Tadashi Endo [ « Ma » 29 & 30/06].
jusqu’au 30 juin
@ Espace Culturel Bertin Poirée
(voir carnet d’adresses)


Conférence et dégustation de sake
Les représentants d’une dizaine de grands producteurs de sake au Japon (Masumi de Nagano, Manzen de Kagoshima, Denshu de Aomori…) viendront expliquer les caractéristiques de leur production (conférence traduite en français) et animer la dégustation de différentes variétés de sake.
jeudi 24 juin
@ Maison de la Culture du Japon
conférence à 17h – entrée libre
dégustation 17 :30/18 :30 – 5 euros
réservation : 01 44 37 95 01


Rencontres : F. Boilet et les auteurs du guide Osaka, une expérience japonaise
Traducteur et collaborateur de Taniguchi Jiro (Quartier lointain, Le journal de mon père…), Frédéric Boilet viendra parler de son parcours entre la France et le Japon, de son travail avec le mangaka Jiro et de la culture japonaise plus généralement à la librairie L’arbre à lettres le samedi 19 juin à 16 :30.
62 rue du fbg St-Antoine, Paris 12e / 01 53 33 83 23
Présentation du guide « Osaka et Kyoto, Nara. Une expérience japonaise » par ses auteurs Cécile Parisot et François-Xavier Robert : les villes, les itinéraires, les activités, les conseils pratiques…
mercredi 23 juin, 19 :00, à l’Espace Japon (voir carnet d’adresses) Renseignements : www.2waku.com

Japan Expo 6
Le grand salon estival des mangas et de l’animation japonaise revient avec son programme habituel fait de concours (illustration, bd), de défilés (cosplay), l’espace traditions et cultures populaires (Origami, cérémonie du thé, Ikebana, défilé de kimonos, jardins zen, Go, Mahjong), et des dizaines de stands consacrés à l’univers dessiné et animé au Japon. Côté invités, ceux qui avaient raté Bioman l’année dernière se délecteront de la présence de Hiroshi Watari, le héros de la série X-Or 2…
du 2 au 4 juillet
@ CNIT de la Défense, au pied de la grande arche / M° La Défense
entrée : 1 jour = 10 euros / préventes Fnac, Carrefour…


Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com