En cas de problème à réception de ce mail service,
vous pouvez visiter directement à http://www.jipango.com/jipango/html/info.html

n° 68
Le 7 mai 2004



• Kokekompil’ – compilation de musiques contemporaines, du Japon et d’ailleurs.
• Bit of Heaven – un nouveau label et une soirée électroniques [22 /05].
• Travaux publics – un manga en béton.


• Seance - le nouveau film de Kiyoshi Kurosawa [sortie le 5 /05].
• Canal + - de l’influence des mangas et de l’animation [26/05].


• Keiji Uematsu – l’artiste qui défie les lois physiques [jusqu’au 05/06].
• Koi Nobori – la fête des enfants [3-29/05].
• ‘Sacred Places’ - photos de Kenro Izu [jusqu’au 29/05].
• Kambanart - la ‘bande sculptée’ de Natsusaka [3 au 30/05].
• ‘Diaphanes’, ’Sho et Sôga’- céramiques et calligraphies [13-29/05, 12-22/05].


• Aux Instants chavirés – musiques contemporaines et improvisées du Japon.
• Mah Jong – 2 concerts de musique pop et acidulée [13 et 20/05].
• Yoritsune Matsuraida – hommage au compositeur japonais [15/05].
• Taca et le Pacifique Esprit – jazz et musiques contemporaines.


• Nouvelles du Plateau S – l’art d’être spectateur selon Oriza Hirata.


• Iris et Japonisme – les journées de l’Iris au château d’Auvers [8 et 9/05]. VENEZ NOUS VOIR AU STAND DE JIPANGO !
• Soirée japonaise – Japan is not only sushi [07/05].
• Le salon ‘saveurs de Printemps’ reçoit le thé japonais [7 au 10/05].
• Voyager au Japon sans quitter Lille [27 au 29/05].
• Epita – 12e convention de l’animation japonaise [28 au 31/05].


(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Info"
Pour ancien numéros.


Club Jipango
Rejoignez-nous pour vivre au rythme du Japon

A Lire
- Le Web Magazine : un panorama en « live », sur les dernières nouveautés, les tendances, la culture contemporaine qui font l’actualité japonaise.
A Découvrir
- Nos rencontres-conférences : société, culture, voyages, littérature, abordés par des auteurs, des journalistes et autres spécialistes du Japon.
En plus
- L’envoi à domicile du journal Jipango.
- Des réductions dans les magasins japonais.

- Web Magazine. Envoi mensuel sur l'actualité au Japon. (vous pouvez le retrouvez sur
http://www.jipango.com/webmag/no7/webmag12211221.html
)

La cotisation annuelle pour devenir membre est de 25 euros par an.
Pour vous inscrire, merci de contacter à Jipango@jipango.com


JIPANGO # 11
Mode : Paris <-> Tokyo


Jipango retrace pour vous la saga de la mode japonaise en France et vous offre une sélection de boutiques parisiennes “à la japonaise” ainsi qu’une visite guidée du Tokyo Fashion où chaque quartier a développé son propre style vestimentaire.
7 astuces pour apprendre le japonais
- Tout pour débuter et progresser en japonais

www.jipango.com
Pour recevoir par courrier, envoyez une enveloppe (A4) timbrée à 0.75 euro, avec votre adresse à l’association Jipango, 64 bd Sébastopol 75003 Paris.


100 REGARDS INEDITS SUR LE JAPON
+ 1000 bonnes adresses japonaises en France

13,80 euros
www.jipango.com/guide

Vous croyez connaître le Japon ?
Laissez-vous guider par des habitués et partagez leur expérience !

Laissez-vous guider par des habitués et partagez leur expérience !
Le guide ‘100 regards inédits sur le Japon’ a été conçu par Jipango pour ceux qui veulent découvrir un autre Japon dans un nouveau style de guide touristique.
100 Français et Japonais vous guident à travers le Japon qu’ils aiment : celui des temples et du zen, du Tokyo populaire, de la mode, des samouraïs, du thé, de la gastronomie…
Avec des textes de : Philippe Pons (journaliste au Monde), Philippe Pelletier (photographe), Corinne Atlan (traductrice), Romain Slocombe (romancier, cinéaste), Andoche Praudel (artiste potier), Max Tessier (critique de cinéma)…
Et un carnet de 1000 bonnes adresses japonaises en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Compilation Kokeko
http://kokeko.free.fr
Kokeko souffle sa première bougie et sort son premier disque. Une compilation aux titres introuvables ailleurs, fruit de la curiosité musicale de l’association. Electroniques (O-Pi-O, Goth Trad) ou acoustiques (JF Pauvros, Makoto Kawabata), bruitistes comme le guitariste Tetuzi Akiyama, léthargiques comme les nappes sonores d’Aki Onda, les morceaux ont pour seule exigence l’audace musicale des musiciens. Résultat : 12 titres parfois enivrants, parfois hermétiques, mais toujours inattendus.
disponible (entre autres) chez Bimbo Tower
5 pass. St-Antoine, Paris 11e
01 49 29 76 70


Bit of Heaven
www.bitofheaven.net
Ce nouveau label de musiques électroniques quitte son Tokyo natal et vient faire sa promo en France sur la scène du Batofar. Soirée gratuite, musique électronica/jazz/dub/ambiant assurée par les deux artistes du label : le Dj-compositeur japonais Slowman, et Jeremy Dower.
samedi 22 mai, 21 : 00
Batofar – 11 quai François Mauriac, Paris 13e
01 56 29 10 33 / www.batofar.org


Travaux publics
www.matiere.org
Dans les « Travaux publics » de Yuichi Yokohama, on déplie des rouleaux de gazon, on aménage des forêts de béton, on creuse, on perfore, on bâtit. Cet étrange manga a des airs de création du monde. Avant le langage (l’univers sonore est saturé d’onomatopées qui figurent la construction), avant toute explication. Simplement le sentiment d’un chaos initial qui débouche sur des paysages artificiels. Au fil des cases, Yuichi Yokohama, peintre passé à la BD il y a 7 ans, se borne à « décrire des évènements naturels qui progressent, comme un typhon ou un déluge, sans rapport avec la volonté humaine ».
Un ovni dans le monde du manga, à la lecture parfois difficile mais d’une grande qualité graphique.
manga de Yuichi Yokoyama
éditions Matière, 2004.


Seance
Tourné avant « Jellyfish », « Seance » – qu’il faut entendre comme ‘séance de spiritisme’ - confirme le goût de Kiyoshi Kurosawa pour les scénarios inquiétants. Ici, un couple rangé de la banlieue de Tokyo est acculé à l’introspection. Junko possède un don de médium, et la police a besoin d’elle pour retrouver une petite fille enlevée. Commence alors une plongée dans les désirs refoulés et les non-dits du couple, une réflexion sur son conformisme. Le tout sur fond d’un thriller dans la veine de Kurosawa, même s’il ne reproduit pas les frayeurs du précédent « Kairo ».
film de Kiyoshi Kurosawa
(Korei) Japon, 2000,
sortie le 5 mai


Canal + - de l’influence des mangas et de l’animation
Emission spéciale Japon pour « La vie en clair » sur Canal +. Ou plutôt comment les mangas et l’esthétique japonaise grignotent des parts dans le cinéma, la déco, la mode, le design…
le 26/05, 12 : 30
Canal +


Keiji Uematsu, le défi aux lois physiques
Sculpteur, réalisateur d’installations et de vidéos, Keiji Uematsu aime jouer avec la loi de la gravitation. Ou plutôt il aime s’en jouer. Dans ses sculptures en forme de savantes mises en équilibre, dans cette vidéo où il montre une chute d’eau dont le cours remonte. Son œuvre anti-physique et équilibriste est une douce perte des repères pour le spectateur.
jusqu’au 5 juin
galerie Baudouin-Lebon
38 rue Ste-Croix de la bretonnerie, Paris 4e
01 42 72 09 10


Koi Nobori – la fête japonaise des enfants
www.koinobori.org
A la fête des enfants, le 5e jour du 5e mois de l’année, les familles japonaises qui ont un garçon dressent à l’extérieur de leurs maisons des mats particuliers, sur lesquels flottent dans les vents du printemps des carpes de tissu ou de papier. C’est la tradition du koi nobori. Les parents font ainsi le voeu que leurs bambins se montrent courageux dans la vie comme cette carpe qui remonte le cours d’un fleuve dans une légende.
A cette occasion, le Centre Culturel Franco-Japonais propose aux enfants de confectionner leurs propres bannières en forme de carpes (les mercredi et samedi de 14 : 00 à 15 : 30, de 16 : 00 à 17 : 30 – réservation obligatoire), et a tous de venir admirer des expositions sur l’histoire de la fête Koi Nobori (entrée libre) et les cerfs-volants traditionnels japonais (5 et 6 euros l’entrée).
du 3 au 29 mai
Centre Culturel Franco-Japonais
www.ccfj-paris.org / 01 43 48 83 64


Kenro Izu – Sacred Places, photographies
www.acte2photo.com
Depuis le milieu des années ’80, Kenro Izu s’est lancé dans un travail photographique silencieux, presque religieux. A travers l’Asie (Angkor, L’Inde, Le Laos, le Tibet), l’Angleterre, le Mexique, le Proche-Orient… il voyage et prend en photo d’anciens monuments sacrés. Des ruines antiques des temples du Laos aux mystérieuses statues de Pâques, les vestiges sacrés de Kenro Izu donnent des photos fascinantes, même si elles témoignent d’un esthétisme très académique.
jusqu’au 29/05
galerie Acte 2
41 rue d’Artois, Paris 8e
01 42 89 50 05 / acte2photo@aol.com


Bande sculptée : exposition de Shin’ichiro Natsusaka
www.kambanart.com
Figurine + photo + texte = bande sculptée. L’artiste japonais Natsusaka a décidé que la BD ne devait pas rester dans des albums. Amateur de figurines, lui qui en a crée à partir de BD (Moebius, Bilal) et de L’étrange Noël de M. Jack de Tim Burton, il les place dans un décor et anime ainsi des récits en trois dimensions. Son Kambanart (du japonais ‘kanban’, qui signifie à la fois panneau et vedette) raconte une histoire de samouraïs à partir de figurines, sur fond de dessins : un travail d’orfèvre.
du 3 au 30/05
galerie Job’Art
25 rue Keller, Paris 11e
M° Bastille
ouvert tlj 12 : 00 / 20 : 00


Diaphanes, Sho et Sôga
Céramique, calligraphie, la sensibilité zen est au cœur de ces deux expositions.
Goro Nakano est céramiste de formation, il travaille à Otsu. Ses créations céramiques à base de kaolin sont avant tout utilitaires (bols à thé…) et veulent témoigner des « parcelles de beauté qui sommeillent au plus profond de notre mémoire ».
Même douceur, même sérénité dans les calligraphies de Kazuko Ueda, réalisées à partir de textes contemporains, de poèmes ou de chansons japonaises. Quant à Hideko Otsuka, peintre de Himeji, elle a créé son propre style Sôga, très imprégné de l’esprit zen.
Vernissage le 13 mai à 18 : 00 / démonstration le 15 mai à 15 : 00.
Diaphanes du 13 au 29 mai
Le Bateau-Lavoir
6 rue Garreau, Paris 18e
01 43 67 43 71
Sho et Sôga du 12 au 22 mai
Espace Japon
www.espacejapon.com

Aux Instants Chavirés : musiques contemporaines et improvisées du Japon
www.instantschavires.com
Les Instants Chavirés reçoivent en mai plusieurs représentants de la musique contemporaine nippone. Et pas des moindres : Filament, ou le duo formé par Otomo Yoshihide et Sachiko M. Un set voué à l’exploration sonore minimaliste, précédé d’un solo d’Otomo à la guitare, le mardi 25 mai. Deux jours plus tard c’est le tour du percussionniste Tatsuya Nakatani, l’un des piliers de la scène free-jazz à New-York, accompagné du trombone de Fabrice Charles. Keiji Haino, enfin, consacré roi de la performance convulsive et excessive. Lui qui a déboulé dans la musique avec un art vocal inimitable, presque chamanique ou ‘habité’, et développé un sens aigu de la mise en scène, sorte de cérémonie incantatoire. Il vient cette fois-ci présenter ‘Aihiyo’. Hendrix, les Stones, Small Faces revus et corrigés par K. Haino, le samedi 29.
Photos : Keiji Haino et T. Nakatani
www5e.biglobe.ne.jp/~haino/
www.planetc.com/users/keffer/haino/
concerts à 21 : 00
Les Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, Montreuil
entrée : 11 euros / 9 euros (prévente)


Mah-Jong
http://perso.wanadoo.fr/mah-jong
Les musiciens de Mah Jong, issus pour la plupart de formations jazz ou classique, naviguent entre les genres : rap, drum’n bass, bossa, jazz...le tout soutenu par des rythmes pop/hip hop/jungle endiablés programmés sur sampler. Un peu comme une ballade de Joe Hisaishi (compositeur de musiques pour les films de Kitano ou les animations de Miyazaki) qui débouche sur une ambiance jazz avant de virer breakbeat à la manière de Roni Size ou 4 Hero.
- le 13 mai, 21 : 30
Café Universel, 267 rue St-Jacques, Paris 5e
- le 20 mai, 21 : 00
Satellit Café, 44 rue de la Folie-Méricourt, Paris 11e
M° Oberkampf
01 47 00 48 87 / www.satellit–cafe.com
entrée : 10 euros


Yoritsune Matsudaira
www.mcjp.asso.fr
Disparu en 2001, Yoritsune Matsudaira est la première grande figure de la musique contemporaine au Japon. Compositeur classique à ses débuts, il adopte ensuite une démarche originale qui consiste à mêler le style occidental à la musique japonaise traditionnelle gagaku. Sous la direction de Bernard Desgraupes, la soprano Yumi Nara chantera des thèmes célèbres de Matsudaira : rapsodie sur un thème de Gagaku, Trois airs du Genji Monogatari, Kyu : l’oiseau…
Photo : © Naruaki Onishi
le 15 mai, 20 : 30
Mcjp
Entrée : 12 euros / 9 euros (TR)


Taca et le Pacifique Esprit
L’accordéoniste japonais Taca poursuit sa route avec la formation jazz Le Pacifique Esprit (en concert le 21 mai, 21 : 30, au Studio des Islettes, le 26 mai, 20 : 30, au Triptyque) et ses performances improvisées avec des invités triés sur le volet : en solo à la Foire de Paris les 7 et 8 mai ; accompagné de la danseuse Mami Takebe le 15 mai, 20 : 30, Chez Pascaline ; avec le guitariste Antonio Piras le 20 mai, 20 : 30, à l’Orient Express puis le 28 mai, 22 : 00, au Kibele.
- Studio des Islettes, rue des Islettes, Paris 18e
entrée : 10 euros
- le Triptyque, 142 rue Monmartre, Paris 2e
entrée : 10 euros
- Foire de Paris, Paris Expo, Paris 15e
entrée : 10 euros
- Chez Pascaline
49 rue Pixericourt, Paris 20e
entrée libre
- ’Orient Express
12 rue Claude-Tillier, Paris 12e
entrée libre
- Kibélé
01 48 24 57 74
12 rue de l’Echiquier, Paris 10e
entrée : 5 euros


Nouvelles du Plateau S. – l’art d’être spectateur selon Oriza Hirata
www.theatredelacite.com
Dans un sanatorium des environs de Tokyo, où l’on accueille des patients victimes d’un mal étrange, seize personnages se croisent et taillent la bavette. De quoi parlent-ils ? De tout et de rien. Les personnages d’Oriza Hirata, dramaturge qui s’est fait connaître en France avec Tokyo Notes, ont souvent l’air de parler pour ne rien dire. Des banalités en guise de conversation. Mais au-delà des mots et de leur légèreté, Nouvelles du Plateau S. fait surgir le tragique et le renvoie à la propre humanité du spectateur : car si nos conversations révèlent des préoccupations si triviales, n’est-ce pas pour éviter de penser et de parler d’autre chose ?
Et aussi : lecture des ‘Rois de l’aventure’, pièce inédite de Oriza Hirata, en présence de l’auteur le lundi 10 mai, 18 : 30 au Théâtre; rencontre avec Oriza Hirata et Laurent Gutmann le mercredi 12 mai, 18 : 00 au Théâtre : comment traduire, comprendre, transposer la langue japonaise au théâtre ? ; d’autres rencontres avec Oriza Hirata le jeudi 13 mai, à l’issue de la représentation, et le samedi 15 mai à l’Espace Culturel Bertin Poirée (15 : 00) et à l’Espace Japon (19 : 00).
du 4 au 22 mai
Théâtre de la Cité Internationale
17 bd Jourdan, Paris 14e
01 43 13 50 50
du lundi au vendredi
tarifs : 19.50 euros
12.50 euros lundi et TR / 9.50 euros – 26 ans


Iris et japonisme
www.chateau-auvers.fr
L’iris, récent symbole choisi par l’office du tourisme nippon, est célébré dans le coquet château d’Auvers-sur-Oise. Une exposition retrace l’histoire artistique et la symbolique attachée à la fleur au Japon : estampes, art floral, ainsi que la Japonisme et son influence sur la peinture impressionniste. Le temps fort de l’évènement, les journées de l’iris des 8 et 9 mai, rassemble des exposants parmi les collections d’iris du château : animations, marché aux plantes, conférences…
L’euipe de Jipango sera au stand Jipango. Venez nous voir.
Photo : Iris par Hiroshige
jusqu’au 30 septembre
Château d’Auvers-sur-Oise, rue de Léry, 9543o
01 34 48 48 45 / info@chateau-auvers.fr


Japan is not only sushi
www.batofar.org
Suite des soirées organisées par l’association Atom 27, au Batofar le 7 mai. Toujours les mêmes références nippones, et encore l’envie de montrer des artistes qu’on voit peu ailleurs. Takako Suzuki (danse) et Pilote Le Hot (un pionnier du slam en France), performance live de la plasticienne-performeuse-musicienne… Yuki Kawamura, les détournements sonores du duo Odd, films courts (et plutôt pervers) de Motochi Nakamura, djs et installations vidéo.
vendredi 7 mai, 21 : 00
entrée 12 euros / 10 euros (TR)
Batofar – 11 quai François Mauriac, Paris 13e
01 56 29 10 33 / www.batofar.org


le thé vert au salon des saveurs
Parmi les 250 exposants de plaisirs gourmands du salon, dénichez le stand ‘thé vert’, dans le Hall C, idéalement placé face au Gault-et-Millau. La maison Chajin présente le thé japonais dans tous ses états : liquide (hojicha, bancha, sencha…) ou solide (desserts et glaces au thé vert) et cérémonie du thé…
Elle organise aussi des initiations au jeu de go du 25 mai au 19 juin dans son magasin au 24 rue Pasquier 8e Paris.
Renseignements : 01 53 30 05 24.
du 7 au 10 mai, 10 : 00/20 : 00
Espace Champerret, Paris 16e
entrée : 8 euros


Lille voyage au Japon
www.aeronef-spectacles.com
3 soirées ‘Voyage Japon’ qui survolent avec curiosité la culture nippone contemporaine. Musique le jeudi 27 avec le japonais dj Hide, les anglais Peshay et Matt Cantor (Freestylers). Jeux vidéos et concert rock de Guitar Wolf le lendemain. Enfin animations le 29 : les classiques Akira, Blood et Ghost in the shell.
Photo : Guitar Wolf
du 27 au 29 mai
l’Aéronef, av. Willy Brandt, 59777 Euralille
entrée : 10 / 14 euros le 27/05
6 euros les 28 et 29 – pass : 18 euros


Epita : le festival du cinéma d’animation
www.epita-convention.com
Un rendez-vous annuel organisé par et pour les fans d’animation japonaise. Les stands sont animés par des boutiques, des éditeurs, des associations, des fanzines. Animations au programme : cosplay, projections, concerts, démonstrations d’arts martiaux, dessins…
du 28 au 31/05
Epîta, 14-16 rue Voltaire, le Kremlin-Bicêtre
M° Porte d’Italie
info@epita-convention.com


Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com