n° 60
Le 17 octobre 2003

NOUVEAUTE CINEMA & TV EXPOSITIONS MUSIQUES

• Tokyozone 2003, le festival
• Averse d’automne, roman de Romain Slocombe

• Takahiko Iimura, cinéaste expérimental japonais

• La Porte – exposition de Postics
• Poteries de Masaya Yoshimura
• 50 estampes japonaises à la galerie Yamato
• Salon des jeunes artistes contemporains
• Anniversaire du CCFJ : 5 artistes japonais
• Poteries de Aisaku Suzuki

• Le Japanese New Music Festival : The Ruins et Acid Mother Temple

SCENES DIVERS CARNET D'ADRESSES

 

• Le Japon au Lafayette Gourmet
• Petite annonce : offre d’emploi au Japon
• Conférence sur la littérature japonaise

 

(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Info"
Pour ancien numéros.


Jipango # 10 : êtes-vous zen ?

Devenir zen, et le rester. Dans le dernier numéro de Jipango, à paraître en début de semaine prochaine, retrouvez le zen dans tous ses états : témoignages, récits de voyage, arts martiaux et objets-cultes... Un Jipango minimaliste, toujours gratuit et utile !
Sur notre site internet www.jipango.com, participez à notre enquête sur le profil des lecteurs, et gagnez 2 allers-retours Paris/Japon offerts par Air France !
Le Jipango # 10 sera en ligne vers le 22 octobre.

Club Jipango
Rejoignez le Club Jipango, et profitez de nombreux avantages qui vous feront véritablement vivre le Japon en France !
Avantages réservés aux membres :
- Web Magazine. Envoi mensuel sur l'actualité au Japon. (vous pouvez le retrouvez sur http://www.jipango.com/webmag/no3/webmag0703.html)
- Envoi à domicile du journal Jipango.
- Participation prioritaire aux conférences et soirées thématiques de l'association.
- Rencontres avec des artistes, écrivains et des spécialistes du Japon.
- Réductions dans certains magasins, restaurants et agences de voyage.

La cotisation annuelle pour devenir membre est de 25 euros par an.
Pour vous inscrire, merci de contacter à Jipango@jipango.com

NOUVEAUTE


Tokyozone 2003

Concerts_ Multimédia_Cinéma
du 23 au 26 octobre
Centre Pompidou/Batofar/BNF/Sentier des Halles
renseignements : eric@tokyozone.org + 01.40.54.08.25
www.tokyozone.org
réservations : Fnac – 0892 68 36 22, www.fnac.com

Lecteurs de Jipango : découvrez Tokyozone 2003 le festival des cultures artistiques et contemporaines japonaises, à tarifs préférentiels
* pour l’achat d’un billet aux séances 3 à 7, le 2nd est à moitié-prix
* pour l’achat d’un Pass Ciné/Musique (25.5 et 18 euros – donne droit à la séance 3 + deux séances au choix parmis les 4,5,6,7) ou d’un Pass Musique (28 et 20 euros – donne droit à 3 séances au choix parmi les 4,5,6,7), le 2nd est à moitié-prix
* 5 magazines Tokyozone (revue + cd des artistes qui s’y produisent) offerts aux premières demandes à jipango@jipango.com
* un jeu sms pour gagner des cd, des dvd, un voyage au Japon : envoyez ‘TOKYO’ au 61161
Pour en bénéficier, n’oubliez pas de vous présenter aux séances avec ce mail imprimé
(offres valables dans la limite des possibilités)


séance 1 – musique et multimédia
23 octobre, Centre Pompidou, salle cinéma 2, 20h – entrée libre
Performance de Suguru Goto, artiste multimédia qui compose avec des sons et des images grâce aux technologies interactives. Il présente au Centre Pompidou sa dernière création sur le corps et la musique, le BodySuit Performance.

séance 2 – musique et multimédia
24 octobre, Batofar, 22h30 – 12 euros
Une soirée électro qui réunit le duo Colorblind (Dj Spider / Jun Matsuoka), pour un son jazz/hip-hop/soul/cubain... (album Colorblind sorti en avril 2003 chez Plein Gaz Prod), et les collectifs multimédia (son & image) franco-japonais Nightriderz et Tri-Collage.

séance 3 – cinéma et animation
25 octobre, Bibliothèque Nationale de France, auditorium Hall Est 14h30 – 6 euros
3 films dans des genres différents à l’esthétique hors-norme : Nekojiru-So (Japon, 2002, 30’), animation onirique de Tatsuo Sato ; Fade into white # 2 (Japon, 2000, 10’), vidéo 3D ; Hako-The Box (Japon, 2002, 67’), film d’anticipation de Kanji Nakajima.

séance 4 – musique et art visuel
25 octobre, BNF, 18h – 12.5 / 8.5 euros
C’est la première visite en France d’Aki Onda (voir photo), véritable VRP multicarte de la scène musicale contemporaine au Japon. Producteur, compositeur toujours soucieux de décloisonnement et d’aventures sonores électro-accoustiques, il a tutoyé les grands noms de la musique indépendante : Noël Akchoté, Otomo Yoshihide, Yamatsuka Eye... www.akionda.com
+ programmation de vidéos musicales

séance 5 – ciné-concert
25 octobre, BNF, 21h - 12.5 / 8.5 euros
projection du chef-d’oeuvre d’Ozu, Gosses de Tokyo, mis en musique par l’accordéoniste jazz Pascal Contet.

séance 6 – musique électronique
dimanche 26, Sentier des Halles, 5 rue d’Aboukir 75002, 01.42.61.89.96, 17h - 12.5 / 8.5 euros
Concert du duo pop-expérimentale ae composé de Emiko Ota (percussions) et Andrew Sharpley, tous deux membres du collectif musical nippon Mami-chan Band.

séance 7 – musique
dimanche 26, Sentier des Halles, 19h - 12.5 / 8.5 euros
Concert de Aki Onda (voir séance 4), avec le trompettiste virtuose et trash Jac Berrocal.

Averse d’automne, de Romain Slocombe
Gallimard, collection série noire. 12.5 euros

Gilbert Woodbroke aime beaucoup le Japon, et le Japon le lui rend bien. Dans le 3è et avant-dernier volume de ses aventures, le photographe fétichiste anglais se laisse à nouveau engluer dans les charmes et les dangers de Tokyo, cette fois au coeur d’un des secrets de guerre les mieux gardés de l’Empire japonais : l’Unité 731 et ses effroyables expériences sur des cobayes humains. Entre les réalisateurs de vidéos pornos, les lycéennes japonaises qui pètent les plombs et les criminels de guerre endurcis, chaque fois qu’on croit ce héros maladroit au creux de la vague, il peut encore glisser plus bas. C’est peut-être ce qui le rend si attachant, si ce n’est le Japon politiquement incorrect et névrosé qui lui sert de terrain de jeu. Averse d’automne est pour toutes ces raisons un polar nippon incorrigiblement drôle et entraînant, instructif et trash, dans la lignée des précédents Un été japonais et Brume de printemps de Romain Slocombe.

CINEMA & TV


Takahiko Iimura
performance ‘White Calligraphy’ et film ‘Circle and square’
le jeudi 16 octobre, 20h, à La Clef
21 rue de La Clef, Paris 5è
01.42.17.45.55

Takahiko Iimura est depuis les années ’60 un précurseur du cinéma et de la vidéo expérimentale au Japon. Lors de ses premières expériences néo-dadaïstes, il collabore avec Yoko Ono, l’initiateur du buto Tatsumi Hijikata, l’artiste Yayoi Kusama, et devient une figure du cinéma underground après son installation à New-York. Il poursuit aujourd’hui son exploration des possiblités du cinéma conceptuel et minimaliste avec de nouveaux supports, dvd et cd-rom, allongeant une filmo déjà longue comme plusieurs bras.
Cette projection organisée en présence du réalisateur par le collectif Jeune Cinéma (01.44.85.00.72) comprend le film White Calligraphy (1967, 11’), dans laquel Iimura dessine les caractères du fameux récit du Kokiji directement sur le film, et la performance Circling and Square (1982).

EXPOSITIONS


La Porte – dessins de Postics
Exposition du 17 octobre au 02 novembre, au bar Les Taulières
10 rue de la Fontaine du But, Paris 18è – M° Lamarck-Caulaincourt
renseignements : Meri Nakayama (merimeri@wanadoo.fr)

L’illustrateur Postics, qui collabore avec Jipango et Ovni, présente pour sa 2nde exposition à Paris 10 dessins grands formats. ‘La Porte’, le seuil, le passage : dans ce motif l’artiste trouve des ouvertures nouvelles, des personnages inconnus. Et vous, qu’imaginez-vous au-delà d’une porte ?
Avec les Djs Mono Champion et Shiv.

poteries de Masaya Yoshimura
exposition à la galerie Kokoro du 17 octobre au 9 novembre
56 rue Quincampoix, Paris 4è
tél. 01.48.04.30.18
www.kokoroorientalart.com

Saviez-vous que l’art de la céramique japonaise, qu’on admire tant aujourd’hui, est le résultat d’un abominable kidnapping ? Entre la fin du 16è siècle et le début du 17è, la ‘Guerre des céramiques’ (yakimono no senso) a fait s’exiler au Japon quelque 500.000 potiers coréens, qui y ont été les véritables fondateurs de cette pratique.
Masaya Yoshimura aurait pu être l’un d’eux, lui qui depuis son installation en 1972 à Kasama (la ville des potiers au Japon, dans la région d’Ibaragi) n’a eu cesse d’allumer son four pour réaliser des céramiques traditionnelles. Artiste de la spontanéité, de la simplicité et de l’épuration, Yoshimura diffuse un esprit zen dans la matière. Ses poteries blanches ou cendrées, caractéristiques de la dynastie Yi, sont assez rares en Europe (si ce n’est au British Museum) pour mériter le déplacement.

exposition d’estampes japonaises
galerie Yamato, du 18 au 25 octobre (14h30-19h)
23 rue JJ Rousseau, Paris 1er
tél. 01.42.36.75.71

Hiroshige, Hokusai, Yoshitoshi... Les maîtres de l’estampe japonaise sont réunis dans une sélection de 50 estampes (de style ukiyo-e et shin-hanga) issues pour la plupart de collections privées. Paysages et scènes bucoliques, sujets féminins, acteurs de no et de kabuki, samourais... Pour ceux qui voudraient casser leur tirelire, sachez que ces chefs-d’oeuvres sont tous à vendre. Aller simplement admirer ces pièces rares, en revanche, ne vous coûtera rien.

Salon des jeunes artistes contemporains
Exposition de peintures jusqu’au 24 octobre à l’Espace Château Landon
31 rue du Château-Landon, Paris 10è – M° Louis Blanc, Stalingrad
www.CRL10.com

Exposition des toiles de jeunes artistes étrangers installés à Paris, dont celles de Junya Oikawa et Miyouki Hamada.

le Centre Culturel Franco-Japonais a 10 ans

exposition de 5 artistes japonais
du 15 octobre au 8 novembre
du lundi au samedi de 12h à 18h
entrée libre

5 artistes se réunissent pour célébrer 10 ans de rencontres franco-japonaises grâce au CCFJ. Le thème commun à ces invités –peintres, plasticiens, architectes - est éminement nippon : il s’agit du ma, concept qui évoque une distance, un intervalle à la fois temporel et spatial. Chacun dialogue avec ces intervalles, y puise sa créativité, et installe cette liberté sur la toile, la photo, ou dans l’espace.

Poteries de Aisaku Suzuki
Exposition à Chajin du 21 octobre à fin-novembre
24, rue Pasquier, Paris 8è. M° Madeleine, St Augustin.
Vernissage (présence de l’artiste) à partir de 19h le mardi 21 oct. Réservation au 01 53 30 05 24 ou chajin@wanadoo.fr

L’exposition de M.Suzuki sera composée de pièces pour la cérémonie du thé Chanoyu (il pratique depuis quelques années). Exemples: chawan (bols de thé) pour l'hiver et pour l'été, mizusashi (récipient pour eau fraîche), chaire (récipient pour matcha), hana-ire (vases), kensui (récipient pour eau usée)
Aisaku Suzuki est né à Kobe en 1932. Il a étudié le français, la littérature et la céramique à Kyoto, et il s'est installé en France entre 1971 et 79. Il a fait de nombreuses expos solo en Suisse, Allemagne, Japon, Autriche et en France. Plusieurs musées ont acquis ses oeuvres.

MUSIQUES


Japanese New Music Festival
concerts : The Ruins, Acid Mother Temple, et 3 autres groupes
le samedi 25, 20h30, Mains d’Oeuvre
1 rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen
tél. 01.40.11.25.25 / www.mainsdoeuvre.org
entrée : 10 euros

Ce festival annuel est dédié aux performances les plus frénétiques et les plus inoubliables de la musique expérimentale japonaise. Cette année, le batteur Yoshida Tatsuya ira au charbon avec son compère dans The Ruins, formation d’avant-garde entre Magma et le free-jazz, puis dans des sets de Zubi Zuva (trio a cappella) et Akaten (rhytmes courts et pleins d’énergie, imitations diverses). Quant aux cultissimes Acid Mother Temple, ils se sont illustrés dans un style psychédélique truffé d’instruments farfelus et d’ambiances zen. Leur première prestation parisienne promet d’être détonnante, d’autant plus qu’ils joueront en live avec The Ruins sous le nom de code ‘mode HHH’.
www.acidmothers.com
Pas facile de se procurer ce type de disques. Et pourtant : Bimbo Tower (5 passage St-Antoine, Paris 11è), Wave Record Shop (36 rue Keller, Paris 11è). A noter que The Ruins et AMT apparaissent tous deux sur le catalogue du label Sonore : en vente sur www.sonore.com

SCENES


DIVERS


le Pays du Soleil Levant au Lafayette Gourmet

Exposition, démonstration, dégustation...
du 20 octobre au 1er novembre au Lafayette Gourmet
dans l’atrium des Galeries Lafayette, bvd Haussmann, Paris 9è
www.galerieslafayette.com, rubrique Lafayette Gourme

L’épicerie fine du Grand Magasin du boulevard Hausmann s’ouvre durant 10 jours à la gastronomie japonaise, ses rudiments, ses lieux-cultes, ses spécialités... Une exceptionnelle exposition-vente de plus de 200 produits, incontournables – thé vert, sushis, algues séchées – ou audacieux, du café monodose aux pâtisseries minimalistes de Sadahiro Aoki. Des dégustations à foison (sushis, donburi...), des ateliers gratuits pour s’initier à l’« art de vivre japonais » (ikebana, sushi, thé et maquillage – dates et réservations : 01.40.23.52.88) pimentent plus encore la visite. Deux lieux-cultes à ne pas manquer : le stand konbini (petite épicerie de produits instantanés pour Japonais pressés), et le yatai, réplique de ces stands mobiles de cuisson qui proposent takoyaki et okonomiyaki, installé au coeur du magasin. Et les baguettes sont fournies !

proposition d’emploi au Japon
Une société japonaise recherche un(e) fleuriste français pour un emploi à Tokyo. Anglais courant.
Renseignements et candidatures (Cv + photo) à ayumi@youkaen.com

conférence sur la littérature japonaise
samedi 18 octobre, 15h, à la bibliothèque Elsa Triolet
102 av. Jean Lolive, 93500 Pantin – M° Hoche
entrée libre

Traductrice de grands noms du roman japonais du 20è siècle (Natsume Soseki, Kenji Miyazawa, Yasoushi Inoue...), Hélène Morita parlera de son expérience et de sa passion pour la littérature japonaise.

Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics

CARNET D'ADRESSES


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com