Le mail service est réactualisé en permanence dans la rubrique MAIL SERVICE.

n° 88
Le 25 juillet 2006


Expo « Japan Style »
Réservez votre dimanche 3 septembre avant votre départ en vacances !
Et découvrez une journée d’exposition consacrée à l'art et à l'artisanat en présence de fabricants japonais de passage à Paris. De nombreux articles seront exposés : papier traditionnel, chaussures en bois, objets de décoration. Des démonstrations seront organisées permettant la rencontre directe avec les artisans et leur savoir-faire.
Le détail de l’exposition sera informé en août.


ENQUETE 2006 !
Gagnez des billets d'avion pour le Japon offerts par Air France et des places de restaurants, des couteaux japonais (marque Kai), des bières Kirin, et de nombreux autres lots en répondant à l'enquête sur la cuisine japonaise.
Le détail sur http://www.jipango.com/enquete_2006.php



- Deux mangas loufoques à lire cet été


- The Passenger, yakuzas entre Japon et Canada


- Illustrations de Kanako Kuni
- Excellences de femmes
- Le Traité de Miyamoto Musashi en peintures


- Emiko Minakuchi Trio, le jazz nippon en concert


- Tamiyo Kusakari dans le ballet Roland Petit


- Testez votre niveau de Japonais


(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Mail service"
Pour ancien numéros.



Intermezzo et Voyage à Uroshima, deux mangas pour l'été
www.imho.fr / www.sakka.info
Un point commun entre ces deux mangas ? Hum... en cherchant bien c'est l'absurdité qui s'impose à la fois dans les petites cases de Tori Miki et le récit loufoque de Yôji Fukuyama. Intermezzo est un recueil de strips de 9 cases publiés il y a quelques années dans la revue nippone TV Bros Magazine. Dénuées de dialogues mais tartinées d'un humour impayable, les petites cases de Tori Miki sont un hymne à l'absurdité et au comique de situation : irruption d'extra-terrestres, modifications impromptues des lois de l'espace et de la gravité... même si parfois mieux vaut ne pas chercher à tout comprendre.
Du côté d'Uroshima (« l'île-illusion » en japonais), Yôji Fukuyama imagine une ville à la libido démesurée, où les citoyens les plus respectables forniquent à tout va, à même le trottoir, sans pudeur ni tabou. Absurde ? Quand un salary-man (employé de bureau) d'âge mûr s'y égare, il est un temps gêné par la débauche sexuelle environnante mais finit par y trouver son compte, lui que les dames locales surnomment 'Mister toujours prêt' !! Bref, dans ce Voyage à Uroshima, Fukuyama laisse libre cours à une imagination débridée et hemtaï ('perverse'; le hemtaï est aussi un genre de mangas à part entière) tout en faisant référence à un conte populaire japonais d'Urashima Tarô, dans lequel un pêcheur découvre un merveilleux royaume sous-marin.
Intermezzo, manga de Tori Miki, 96 pages
Editions Imho, mai 2006, 10,95 euros
Voyage à Uroshima, manga de Yôji Fukuyama, 192 pages
Editions Sakka-Casterman, juillet 2006, 9,95 euros.


The Passenger – film nippo-franco-canadien
www.thepassenger-lefilm.com/
Ca commence comme un film de yakuzas : un chef de gang se fait rafler un paquet de yens par un gaïjin (étranger), un tueur se lance à sa poursuite, et le destin des personnages est suspendu pendant une heure et demi à l'accomplissement de cette tâche macabre mais nécessaire. Au bout de la traque, dans une maison enfouie dans la forêt québécoise, les évidences basculent et certains payent le prix fort... Ce polar du photographe et reporter français François Rotger a plus d'une qualité. L'image est soignée, et les acteurs sont la véritable raison d'être de ce premier long-métrage, en particulier Yusuke Iseya dans le rôle du tueur paumé mais hargneux (on l'avait vu chez Hirokazu Kore eda) et son alter-ego Ryo Kaze dans celui du mafieux violent et incontrôlable. Mais la psycho-rigidité des relations, amoureuses et dangereuses, qu'entretiennent les personnages, la monotonie des friches industrielles canadiennes, rendent le tout un peu indigeste et font retomber un polar dont on attendait mieux.
The Passenger, film de François Rotger, 1h30
France-Canada-Japon, 2006.


Illustrations de Kanako Kuni
www.satomi.fr
C'est dans la charmante petite boutique de Mme Satomi, 'Satomi vers la nature', que Kanako Kuni a décidé d'exposer ses dessins pour la première fois. Installée à Paris depuis 6 mois, la jeune illustratrice travaille autant en couleurs (paysages, scènes de la vie quotidienne) qu'en noir et blanc (des portraits) sur des thèmes inspirés de rencontres, de situations, de lieux vécus en Europe. Son coup de crayon, posé sur du papier ou du carton, n'est pas sans rappeler celui de Sempé, avec une fraîcheur, une finesse, un sens du détail et des couleurs qui font mouche. Les tarifs des oeuvres de Kanako Kuni (de 200 à 600 euros) sont volontairement prohibitifs, mais vous pourrez repartir avec de jolies reproductions (12 euros) ou des cartes postales des dessins, peintures et illustrations exposées.
Pour découvrir Kanako Kuni : www.geocities.com/kanakoinhawaii/
exposition jusqu'au 30 juillet
@ Satomi, 11 rue du Perche, Paris 3è
ouvert mar-dim de 14h à 19h.
01 44 61 07 46 / satomi.sakuma@club.fr


Excellence de femmes
www.femmes3000.fr
5 artistes contemporaines investissent la superbe Orangerie du Sénat pour une exposition estivale à laquelle participent entre autres la plasticienne Maryline Katakawa et la photographe Seishi Nagatsuka. L'une s'intéresse à un élément dont l'esthétique ne saute pas aux yeux, les lignes à haute tension, dont elle s'inspire pour créer un langage graphique personnel et féérique : quant à Seishi Nagatsuka, son objet photographique mêle l'ambiguité au raffinement : des acteurs de théâtre kabuki, genre classique très populaire au Japon où tous les rôles sont joués par des hommes, y compris ceux de femmes.
exposition du 6 au 20 août
@ Orangerie du Luxembourg
Porte du Jardin du Luxembourg, face au 56 rue de Vaugirard, Paris 6è
ouvert tlj 10h - 19h
renseignements: Anna Stein – 06 03 69 71 17 / stein.anna@wanadoo.fr


Peintures autour des 5 Roues de Miyamoto Musashi
www.roidexperience3.com
Philipp Chekler est peintre, photographe, et féru de samouraïs. Il présente dans la petite boutique 'Culture Japon' une partie de la série qu'il a consacrée au Traité des cinq roues, du maître de sabre Miyamoto Musashi. Ce célèbre ouvrage, pierre d'angle de l'éthique samouraï au Japon (Miyamoto y décrit vers 1643 les 5 éléments essentiels de l'art du samouraï : terre, eau, feu, vent, vide), inspire à Philipp Chekler des huiles parfois proches d'une calligraphie enflammée, illustrant toutes les grands passages des aventures de Miyamoto Musashi (Sanshin, le pas de corbeau, l'enseignement de la garde sans garde...)
photo : Kaze
exposition jusqu'au 30 juillet
@ Maison de la Culture du Japon
(voir carnet d'adresses)
boutique 'Culture Japon', sur la gauche dans le hall


Emiko Minakuchi Trio
www.ducdeslombards.com
A la différence de la plupart des excellents jazzmen venus à Paris en juin pour le festival Jazz in Japan, Emiko Minakuchi est installée à Paris et se produit régulièrement dans ses clubs de jazz: le Franc-Pinot, le 7 Lézards, ou le Duc des Lombards comme au mois d'août. Elle fêtait en septembre 2005 la sortie de son premier album, Kokolo, au Café de la Danse. Originaire de Yokohama, élevée au piano classique puis au jazz à Tokyo et Paris, Emiko Minakuchi a formé son trio en 2003 avec Hugo Céchosz (contrebasse) et Francesco Pastacaldi (batterie). Leur jazz enlevé et plein d'énergie est à découvrir sur le site http://emikotrio.free.fr/fr/index.html et en concert.
Photo : Emiko Minakuchi Trio © Bernard Martinez
concerts du 1er au 5 août
@ Duc des Lombards
42 rue des Lombards, Paris 1er
place : 19 euros

Tamiyo Kusakari, étoile de la danse japonaise
www.soiree2006.jp
Grande figure de la danse puis surtout de la chorégraphie française, Roland Petit a travaillé avec les étoiles de ballet les plus talentueuses des années 40 à aujourd'hui (Rudolf Noureyev, Margot Fonteyn, Violette Verdy...). Au théâtre des Champs-Elysées, il vient faire danser Tamiyo Kusakari, une habituée de ses compositions, aussi à l'aise dans le Lac des Cygnes que dans un rôle de cinéma qui l'a rendue célèbre au Japon, Shall we dance? de Masayuki Suo (son site : www.suoz.com). En compagnie de 6 autres danseurs, Tamiyo Kusakari interprète des pas de deux (Pink Floyd Ballet, Cheek to Cheek, L'Arlésienne...) sur des musiques classiques et jazz (Duke Ellington ou Richard Galliano).
ballets les 8 et 9 septembre
@ Théâtre des Chanps Elysées
15 avenue Montaigne, Paris 8è
www.theatrechampselysees.fr
places : 10 à 55 euros

Test d'aptitude de japonais
www.inalco.fr
Courant, hasardeux, lacunaire ou à travailler : quel est votre niveau de japonais?
Pour le tester et valider vos connaissances, la Fondation du Japon organise son test annuel, qui aura lieu pour la France à l'Inalco (faculté des langues orientales) le 3 décembre prochain. Les inscriptions ouvrent en septembre, et vous pouvez déjà vous renseigner sur ce Japanese-Language Proficiency Test (conditions, épreuves, résultats) sur le site http://momo.jpf.go.jp/jlpt/home.html
Pour les étudiants qui souhaitent s'inscrire en japonais à l'Inalco pour la rentrée 2006, mais qui n'ont pas pu le faire en juillet, les inscriptions seront closes le 14 septembre.
Test le 3 décembre 2006 @ Inalco
renseignements : 01 55 26 81 23 / testjaponais.scfc@inalco.fr


Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
info@tenri-paris.com
www.tenri-paris.com


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
reservations@ccfj-paris.org
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com