Le mail service est réactualisé en permanence dans la rubrique MAIL SERVICE.

n° 78
Le 17 mai 2005


Jipango no13 :
100 voyages inédits au Japon / Du côté des épiciers

Consultez le numéro de printemps en ligne en le téléchargeant sur
www.jipango.com/jipango/jipango2005/html/journal.html



Club Jipango : encore plus de liens privilégiés avec le Japon !
Pour en savoir plus sur les activités et les avantages du Club Jipango :
www.jipango.com/jipango/jipango2005/html/clubjipango.html


Café-Jipango : Un espace pour vivre et découvrir la culture japonaise !
Café-Voyage, Café-Création, Café-Santé&Relaxation, Café-Bouquins..., le programme des cafés est sur :
www.jipango.com/jipango/jipango2005/html/activites.html

* Cafe-Conversation, calligraphie, haiku avec Corinne Atlan...
http://jipango.com/jipango/jipango2005/html/cafe/5672005.html

* Diner Conference + expo autour du bambou

* Specialite culinaire + expo d’Aichi
http://www.jipango.com/mail/13mai05.html





Guide de voyages : Evadez-vous au Japon avec le guide
100 regards inédits sur le Japon + 1 000 bonnes adresses japonaises en France !
www.jipango.com/guide


- Japanese Graphics, 12 nouveaux talents du design nippon dans un très beau livre
- Mangarte, le site internet des autres mangas


- Millenium Actress, un film inédit de Satoshi Kon en dvd


- Exposition des œuvres de l’illustrateur Koji Ota
- Onna, être femme – photos de Mika Mizutani
- Les kimonos originaux de Setsu Ayahata
-Expositions hors de Paris : photographies, calligraphies et installation numérique
- Betty de Paris, teintures bleu indigo


- Musiques contemporaines du Japon : concerts de Carl Stone, Tetuzi Akiyama, Sachiko M…
- Jazz : tournée parisienne de Yutaka Shiina / concert du Hidehiko Kan Quartet


- Grinder-Man – performance Binary Rider 2005
- Shûhô Kanô, maître du théâtre nô
- Rencontres chorégraphiques Japon


- Rencontre-dédicace avec le photographe Romain Slocombe
- La céramique, style Bizen : démonstrations et expositions
- Convention Epita 2005 : l’animation japonaise dans tous ses états
- Conférences : Edo au temps d’Hiroshige / La culture japonaise contemporaine


(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Mail service"
Pour ancien numéros.


Japanese Graphics
www.artazart.com/fr/
Le design graphique japonais : nouvelles tendances, nouvelles surfaces d’expression, à travers les travaux de 12 artistes ou collectifs nippons déclinés dans « Japanese Graphics – Beautiful Streamline ».
En matière de graphisme, le Japon est un pays à part. Il suffit de se promener dans le quartier d’Omotesandô à Tokyo, avec ses dizaines de boutiques de design, ou de feuilleter les pages de « Japanese Graphics » pour s’en persuader. Les sources d’inspiration semblent multipliées à l’infini, et le design apparaît aujourd’hui comme un mode d’expression artistique majeur dans l’Archipel. Le travail du collectif Dainipon Type Organization par exemple s’inspire des anciennes estampes du Japon pour une publicité Nike, ou joue avec les caractères japonais pour designer des skateboard de luxe. Dans un autre style, Atsuki Kikuchi créé avec beaucoup de ludisme sacs, cartes postales, couvertures de magazines…
« Japanese Graphics » est disponible dans les librairies artistiques spécialisées comme Artazart, 83 quai de Valmy, Paris 10e.
Japanese Graphics, éditions IDN, 2005
176 pages, illustrations en couleurs et N&B
environ 40 euros


Mangarte, le site internet des autres mangas
www.arte-tv.com/mangarte
Ce web-magazine mensuel réalisé en flash a le truc pour dénicher des mangas différents et totalement inédits, ceux que les Japonais lisent aujourd’hui dans la revue Comic Cue. Ce magazine mythique apparu au Japon au début des années ’90 a pour caractéristique le manga pop et décalé, pas vraiment grand public mais pas avant-gardiste non plus, au graphisme et aux histoires souvent surprenants comme on en trouve en France aux éditions Imho (www.imho.fr).
Chaque mois sur Mangarte, des mangas de Comic Cue sont disponibles en français, comme « La pâtisserie de la bonne humeur » de Babakayo (www.bbky.biz) dans le numéro 9 encore en ligne (même si l’interface de lecture n’est pas très commode) ainsi que des dossiers sur la culture manga, une sélection de parutions récentes et des entretiens avec les acteurs de la planète manga en France et à l’étranger. De plus en plus, le site favorise aussi la diffusion d’animations japonaises inédites – les cinq premières minutes de « Mimi » par Wada Che Nanahiro ce mois-ci, et vous pourrez également consulter toutes les archives mangas et animation de Mangarte sur le site.
Guettez le numéro 10 (mai 05), il devrait être en ligne dans les jours prochains.

Millenium Actress, le film d’animation de Satoshi Kon en dvd
« Millennium Actress » suit le destin de Chiyoko, ancienne gloire du cinéma japonais entre les années 30 et les années 60, recluse dans l’anonymat jusqu’au jour où une équipe de télévision la visite pour réaliser un documentaire sur elle. Chiyoko accepte alors de livrer sa vie, pleine de passions et de rebondissements.
Après le polar avec « Perfect Blue », Satoshi Kon remet son talent de scénariste et d’animateur au service du mélodrame tout en continuant à bousculer la narration, à entrecroiser la fiction et la réel.
Avec en bonus : un making-of de 40 minutes sur les différentes étapes du film
Millenium Actress
Dvd Dreamworks, sorti en avril 2005


Koji Ota - peintures
www.artazart.com
Entre l’illustration, le dessin de mode et la peinture, Koji Ota s’est attiré autant d’étiquettes que de marques de reconnaissance au Japon et à l’étranger. Mais loin de réserver ses créations aux agences d’illustration comme Agent 002 (l’une des premières agences européennes spécialisées, qui publie régulièrement ses travaux), Koji Ota présente chez Artazart des peintures personnelles et inédites.
Les illustrations et peintures de Koji Ota sont en ligne sur www.agent002.com
vernissage le jeudi 19 mai de 20h à 22h.
exposition du 19 mai au 21 juin
@ Artazart
83 quai de Valmy, Paris 10e
01 40 40 24 00


Etre femme... Photographies de Mika Mizutani
Quelques portraits de femmes en noir et blanc sur les trois murs de l’espace d’exposition du Studio Shiseido (à droite de la boutique) - qui accueillait le mois dernier les illustrations ‘Merry Go Round’ de Ed Tsuwaki. On s’éloigne des clichés de mode classiques, avec poses figées et corps disciplinés, que Mika Mizutani connaît bien puisqu’elle travaille depuis de nombreuses années comme styliste pour de grands créateurs (Hanae Mori, Studio V, Shiseido, Christian Lacroix…) et des revues spécialisées.
Après un premier travail sur l’esthétique masculine simplement intitulé « Otoko » (« homme »), la photographe a choisi quelques modèles féminins non-professionnels pour cette nouvelle série « Onna » (« femme ») consacrée aux interrogations de la femme moderne dans son « rôle de mère, d’épouse, d’amante (…) Etre femme au début de ce XXIe siècle est tout cela à la fois, avec à chaque instant une folle envie de liberté »…
exposition jusqu’au 25 juin
@ Studio Shiseido La Beauté
3-5 bvd Malesherbes, Paris 8e


Les kimonos originaux de Setsu Ayahata
Les kimonos de maître Setsu Hayahata sont conçus comme des patchworks, des assemblages originaux de broderies aux couleurs pastels, fabriqués en soie, polyester et coton.
exposition jusqu’au 29 mai
@ Comptoir du Marais
lun-sam 11h/19h30, dim 14h/19h30
8 rue de Moussy, Paris 4e
01 42 74 06 06


Expositions hors de Paris : photographies, calligraphies et installation numérique
Dans le cadre du festival des Transphotographiques organisé en région lilloise, Patrick Rimond expose de nouveaux portraits en grand formats, glanés au cours de ses rencontres entre la France et le Japon, après notamment une série de clichés sur l’ « Empire urbain » de la ville d’Osaka. - du 17 au 28 mai @ Espace Pier Paolo Pasolini, 2 rue Salle le Comte à Valenciennes. Rens. 03 27 20 16 40
Lors du vernissage le mercredi 18, performance du japonais Mamoru (musique électracoustique) et projection de la vidéo « Self Form » de Patrick Rimond.
www.patrickrimond.com

Exposition et initiation à la calligraphie japonaise à la MJC de Meaux : les élèves de Sandrine Tordjman, pas encore collégiens, exposent les premiers travaux à côté des créations de quatre grands maîtres japonais en peinture, calligraphie, sumi-e et gravure.
jusqu’au 28 mai @ MJC de Meaux, 14 av. Clémenceau. Rens. 01 60 25 20 00
http://japoncreation.com

« Ascension » de Norihiro Hirayama est un modèle d’œuvre numérique complète, dont le fonctionnement impressionne quand il ne laisse pas perplexe : un grand écran circulaire placé en plein air diffuse des séquences de 8 minutes en lumières et images de synthèse pour donner naissance à cette « Ascension », que l’artiste veut vitale et toujours nouvelle puisque l’œuvre se créé in situ.
Du 14 mai au 18 juin @ Centre culturel du Château de la Chesnaie, 4 av. Jules Michelet, à Beauchamp 95250. Rens. et horaires 01 34 18 33 60 / www.ville-beauchamp.fr/actu/agenda.html

Betty de Paris, teintures bleu indigo
Pour Betty de Paris, artiste-plasticienne fortement inspirée par l’esthétique japonaise, l’indigo n’est plus un mystère. 15 ans qu’elle poursuit des recherches historiques, techniques et artistiques sur cette couleur qu’elle utilise dans un style de teinture enseigné à Kyoto par Hiroyuki Shindo.
exposition du 18 mai au 30 juin
@ galerie Textile
5 rue Lobineau, Paris 6e
01 43 25 01 64 / marine.biras@club-internet.fr


Musiques contemporaines du Japon
www.kokeko.net
Dans la nébuleuse des musiques contemporaines, acoustiques et/ou improvisées, bruitistes et/ou intimistes, l’association Kokeko invite régulièrement de grands noms de la scène japonaise à venir se produire à Paris. En prélude à deux concerts organisés par Kokeko, Satoko Fujimoto et Eric Cordier viendront présenter et faire écouter leurs musiques improbables sur les ondes de Radio Libertaire, dans l’émission Epsilonia le jeudi 26 mai de 23h à minuit.
Radio Libertaire, 89.4 FM
www.federation-anarchiste.org/rl/

Le jeudi 26 mai : Uta Kawazaki se joint à deux collègues français, JP Gross et Alexandre Bellanger, pour un set d’improvisations électroacoustiques sur platines, synthétiseurs analogiques…
Le lundi 30 mai : le ‘roi du sampling’ Carl Stone, celui qui fait référence depuis la fin des années ’70 dans le domaine des musiques électroniques et puise ses sons dans les musiques traditionnelles, le rock, le dub… pour les passer au filtre de son ordinateur. Carl Stone vit à Tokyo depuis de nombreuses années et a sorti ses albums les plus récents sur le label Sonore (www.sonore.com). Avant le concert, la salle sera investie par des projections de photos botaniques et ornithologiques par Natsuko Iwaya.
Le vendredi 3 juin : duo exceptionnel de musiques improvisées sur des instruments traditionnels par Min Xiao-Fen (pipa) et Yumiko Tanaka (gudayu-shamisen), suivi de la seconde rencontre live entre Eric Cordier et Tetuzi Akiyama, une véritable opération sonore à cœur ouvert entre une vielle à roue reliée à un dispositif sonore et une guitare désaccordée et malmenée.
Le mardi 7 juin : Sachiko M revient expérimenter son style unique, soporifique disent certains, développé autour d’un sampler vide qui donne naissance à d’infimes signaux sonores.
concerts @ Les Instants Chavirés à 21h
7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil
M° Robespierre (ligne 9)
entrée 11 euros / 9 euros en prévente
www.instantschavires.com


Jazz : tournée parisienne de Yutaka Shiina / concert du Hidehiko Kan Quartet
Pianiste virtuose du jazz japonais, Yutaka Shiina a côtoyé les plus grands du genre de Miles Davis à Keith Jarret. Ses albums « Hittin’ the spirit » et « At the moment » l’ont propulsé sur toutes les scènes : Tokyo, Londres, New-York...avec un retour à Paris pour le printemps, après sa première visite à l’automne 2003. En 15 dates, accompagné de Lionel Boccara à la batterie et Yoni Zelnik à la basse, et de quelques invités, cette pointure du jazz mondial se produira les :

- 18 mai @ Melody Blues

Quai de Bercy - Pont de Tolbiac Paris 12e, 01 56 95 03 15

- 19 mai @ Swan Bar Jazz
165 bvd de Montparnasse, Paris 6e, 01 44 27 05 84

- 20 mai @ Autour de Minuit Jazz Club
11 rue Lepic, Paris 18e, 01 55 79 16 48

- 21 mai @ Jazz au confluent
15 rue de la loge Mathieu, Conflent St-Honorine, 01 39 19 23 04

- 23 mai @ Café Universel
267 rue St-Jacques, Paris 5e, 01 43 25 74 20

- 27 mai @ Les Matins Bleus

15 rue Carnot, Boulogne Billancourt, 01 49 09 17 79

- 28 mai @ Le Hondon

5 rue des Abesses, Paris 18e, 01 46 06 35 91

- 2 juin @ Swan Bar Jazz
165 bvd de Montparnasse, Paris 6e, 01 44 27 05 84

- 4 juin @ Cité Universitaire, Maison de l’Allemagne
27 bvd Jourdan, Paris 14e, 0144 16 13 00

- 6 juin @ Sunset & Sunside Jazz Club
60 rue des Lombards, Paris 1er, 01 40 26 46 60

- 8 juin @ Café Universel

267 rue St-Jacques, Paris 5e, 01 43 25 74 20

- 10 et 11 juin @ La Fontaine
20 rue de la grange aux belles, Paris 10e, 01 42 45 36 27

Un autre concert de jazz, reprises de standards cool-bop et compositions personnelles, réunira Julien Allour (trompette), Max Mastella (guitare), Clément Landais (contrebasse) et Hidehiko Kan (batterie) le mardi 24 mai @ Jazz Club Le Franc Pinot, 1 quai Bourbon (île St-Louis), Paris 4e – tarifs : 12 euros sur place, 10 euros en prévente - réservations au 06 8215 9911.

Grinder-Man – performance Binary Rider 2005
www.mcjp.asso.fr
Ils ont des boîtes cubiques sur la tête, portent des costumes de salaryman et élaborent sur scène des chorégraphies décalées sur fond de musique techno et de projections vidéo. Burlesque et sérieux à la fois, comme les performances du groupe Maywa Denki, le collectif Grinder-Man s’inspire pour ses performances des cul-de-sac de la vie contemporaine. Dans leur nouveau spectacle, « Binary Rider 2005 », c’est l’absurde d’un univers binaire où chacun s’oppose à chacun, et où l’électronique régit l’information, qui est reproduit avec humour. Les Grinder-Man, depuis leur première apparition dans un show télé animé par Takeshi Kitano, font un carton au Japon (installations, performances, télévision, magazines…) et en Europe.
Photos © Jun Mitsuhashi
représentations les 20 et 21 mai, 20h30
@ Mcjp
(voir carnet d’adresses)
tarifs: 12 / 9 euros (TR)


Shûhô Kanô, maître du théâtre nô
www.mcjp.asso.fr
Etre un grand acteur de nô, c’est, à l’instar de Shûhô Kanô, se permettre d’interpréter les grands classiques du genre tout en composant des pièces nouvelles qui enrichissent le style et la portée de cet art théâtral. « Le tambour de Damas » (« Aya no tsuzumi ») est l’histoire d’un amour désespéré, celui d’un vieux balayeur pour l’une des épouses de l’empereur. Modernisée par Mishima dans ses « Cinq nô modernes » en 1956, la pièce reste l’une des plus jouées du répertoire de nô classique. Dans « Le traité des cinq roues », sa dernière création, Shûhô Kanô s’inspire librement de la légende du samouraï Miyamoto Musashi (1584-1645). La pièce a été jouée la première fois à Kumamoto en 2002, la ville où l’illustre samouraï passa les dernières années de sa vie, et dont Shûhô Kanô est originaire.
Le tambour de Damas, lundi 20 juin à 20h30
Le traité des cinq roues, mardi 21 juin à 20h30
@ Mcjp
(voir carnet d’adresses)
tarifs: 12 / 9 euros (TR)


Rencontres chorégraphiques Japon
www.letheatredulierre.com
Le théâtre du Lierre reçoit à nouveau les représentants de la nouvelle scène butô à Paris, notamment Maki Watanabe et Gyohei Zaitsu, qui multiplient depuis quelques années les performances de danse moderne avec projections vidéo et musique live. Ils interprètent en duo une chorégraphie de cette année intitulée « Seuls », nouvelle réflexion corporelle sur la mémoire et ses blessures. Le style de Manami Koshô, l’autre chorégraphe japonais invité par le théâtre, remonte aux origines de la danse butô dans « Blancheur sauvage ». Contorsions, convulsions, râles improvisés pour ressusciter une animalité que l’homme s’efforce de tuer.
Blancheur sauvage, du 16 au 18 juin, 20h30
Seuls, du 23 au 25 juin, 20h30
@ Théâtre du Lierre
22 rue du Chevaleret, Paris 13e
01 45 86 55 83 / theatre.du.lierre@free.fr
entrées : 18 euros / 13 euros (TR)
5 euros les 16 et 23 juin pour les habitants du 13e arrondissement


Rencontre avec le photographe Romain Slocombe
www.horscircuits.com
Dans un essai récent, « Femmes de plâtre », le critique d’art Stéphan Lévy-Kuentz s’interroge sur le style photographique de Romain Slocombe, baptisé ‘art médical’ : des clichés en noir et blancs qui mettent en scène de jeunes femmes japonaises de photo, d’érotisme japonais et d‘art médical’. Venez rencontrer le photographe et son critique, et parler du Japon, de son imaginaire érotique, de l’orientation japonaise de l’œuvre de Romain Slocombe…
Le site de Romain Slocombe, photographe, dessinateur et romancier : www.primalinea.com/slocombe/
Femmes de plâtre, essai sur l’art médical de Romain Slocombe – éditions La Musardine
jeudi 19 mai, à partir de 19h
@ librairie-vidéoclub Hors-Circuits
4 rue de Nemours, Paris 11e
01 48 06 32 43


La céramique, style Bizen : démonstrations et expositions
Le maître céramiste japonais Akiyama Shôzan est l’invité de la tuilerie de Pouligny (à Cheniers, dans la Creuse), centre dédié au travail de la céramique à la cuisson au bois. Après la construction d’un four Anagama (‘four tunnel’ à chambre unique) à la mi-avril, maître Akiyama attend l’été pour l’inaugurer et y concevoir ses céramiques dans le style Bizen (du nom des grès de la région nippone de Gizen) avant d’organiser une série de rencontres et d’expositions.
- 15/25 juin et 10/20 juillet : cuissons de céramiques en four Amenaga à la tuilerie de Pouligny
- 11 et 12 juin : rencontres et échanges lors d’un marché des potiers à la tuilerie de Pouligny
- 9 juin/31 août : exposition de céramiques au Musée de la Sénatorerie à Guéret, avec la présence de maître Mitie Terada pour pratiquer la cérémonie du thé.
Programme complet et renseignements :
Tuilerie de Pouligny, 05 55 62 19 61 / tuileriedepouligny@wanadoo.fr
Christine Waxweiler : 05 55 76 76 22 / christine.waxweiler@free.fr


Convention Epita 2005 : l’animation japonaise dans tous ses états
www.epita-convention.com
5000 m_ dédiés au manga et à l’animation japonaise, autant dire que les fans attendent le rendez-vous de pied ferme. La convention Epita rassemblent pendant deux jours des exposants professionnels mais aussi beaucoup de fanzines, et attend plus de 6000 personnes pour un programme chargé : projections, karaoké, j-music, cosplay, nuits manga, jeux vidéos, espace Japon traditionnel, boutiques… A ne pas manquer puisque Japan Expo, l’autre rendez-vous du genre, n’aura pas lieu cette année.
les 27 & 29 mai @ Epita
14-16 rue Voltaire, 94270 Le Kremlin Bicêtre
M° Porte d’Italie
entrées : 7 euros/jour, 12 euros/2 jours et 16 euros/2 jours + 2 nuits
préventes sur www.ticketnet.fr et dans les lieux habituels


Conférences : Edo au temps d’Hiroshige / La culture japonaise contemporaine
Dans le cadre de l’exposition d’estampes d’Hiroshige, qui vient de débuter à la Maison de la Culture, Emiko Moine-Maeda retrace la vie quotidienne d’une famille typique à l’époque d’Edo, où Hiroshige vécut entre 1797 et 1858.
@ Mcjp (voir carnet d’adresses)
les samedi 21 mai et 4 juin, 15h
entrée libre sur réservation : 01 44 37 95 01
Le journaliste Claude Leblanc, auteur du Japoscope (éditions Ilyfunet), viendra parler de la culture japonaise contemporaine le mercredi 15 juin.
@ Espace Japon (voir carnet d’adresses)
entrée : 2 euros – horaires et réservations : 01 47 00 77 47


Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com