Le mail service est réactualisé en permanence dans la rubrique MAIL SERVICE.

n° 73
Le 10 décembre 2004



Gagnez l'un des trois billets d'avion aller-retour Paris-Tokyo/Nagoya/Osaka offerts par Air France en répondant avant le 15 janvier 2005 à notre enquête "Le voyage au Japon".
Rendez-vous sur le nouveau site de Jipango (www.jipango.com) et cliquez sur Triple Chance (page d’accueil) pour répondre à l’enquête. Trois tirages au sort seront organisés fin janvier 2005 : le premier parmi les abonnés du Mail service, le deuxième parmi les membres du Club Jipango, et le troisième pour tous ceux qui seront présents à la soirée organisée fin janvier 2005.

2 GUIDES POUR LE PRIX D'1 !
100 regards inédits sur le Japon + 1 000 bonnes adresses japonaises en France
CADEAU DE NOEL : Bière Kirin vous offre un guide gratuit pour l'achat d'un exemplaire.
Prix spécial : 13,80 € pour 2 guides. Commandez par e-mail (jipango@noos.fr)
Offre valable uniquement en France.
www.jipango.com/guide


REJOIGNEZ LE CLUB JIPANGO
Web Magazine - Activités Culturelles – Invitations - Avantages –
Découvrez toutes les activités du club Jipango et devenez membre pour tisser des liens privilégiés avec le Japon.
www.jipango.com (rubrique Club Jipango)

Le web magazine Jipango+ : il vous informe une fois par mois des dernières tendances au Japon (“En direct du Japon”) et des nouveautés japonaises en France (“C’est nouveau, c’est japonais”).
Connexions franco-japonaises Programme culturel "CAFE JIPANGO": café-voyageur (le voyage “guidé”), café-conversation (le japonais pratique), café-littéraire (les nouvelles parutions racontées par les auteurs), café-culture (découverte de la culture japonaise), café-travail (les expériences professionnelles franco-japonaises). Cours de cuisine : "organiser sa soirée japonaise de A à Z".
Invitations prioritaires pour les membres : vernissages, concerts, spectacles…
Avantages : réductions (magasins d’objets japonais), tarifs préférentiels (programme culturel "CAFE JIPANGO", cours de cuisine).
Journal Jipango : envoi à domicile.
Cotisation annuelle : 25 euros. Pour vous inscrire, merci de nous contacter par mail (jipango@noos.fr) en indiquant vos nom, prénom, adresse, e-mail et téléphone.


NUMERO D'AUTOMNE
Plus petit et plus pratique, le Jipango adopte à partir de ce numéro le format A5 qui correspond à celui du guide 100 regards inédits sur le Japon (www.jipango.com/guide). Trois nouvelles rubriques viennent également l'enrichir : En direct du Japon, Rencontre, Agenda culturel. Le dossier « 100 voyages inédits au Japon » des numéros d’automne 2004 et de printemps 2005, proposeront une foule d’idées de voyage en dehors des sentiers battus.
Pour recevoir le magazine par courrier, envoyez une enveloppe A5 timbrée (1.11 €/France, 1.20 €/EU, 2.40 €/Canada, Japon), libellée à vos nom et adresse, à l'association Jipango, 64 bd de Sébastopol 75003 Paris.



• L’espace Shiseido relooké par l’illustrateur Ed Tsuwaki [~ 30 janv. 05]
• ‘Jiro-Jiro’, le tee-shirt Ovni
• La boutique japonaise : shopping en ligne et en direct du Japon


• De l’eau tiède… le désir trempé selon Shohei Imamura [Arte le 13 déc.]
• Innocence – Mamoru Oshii invente le polar futuriste animé [sortie le 1er déc.]
• Café Lumière – Hou Siao-Sien filme le Japon [sortie le 8 déc.]
• Kimiko-san, la ‘dame de fer’ d’Akita [10 & 11 déc.]


• Images du monde flottant : derniers jours [~ 3 janv. 05]
• Portes ouvertes chez les créatrices de l’Atelier Terre de Lune [10 & 11 déc.]
• 1400 ans d’histoire du Japon en calligraphies [~ 12 déc.]
• Exposition de céramiques raku par Tien Wen [~ 22 déc.]
• Miyazaki - Moebius [~ 13 mars.]


• Le biwa, un luth traditionnel pour un concert contemporain [17 & 18 déc.] INVITATIONS !


• Performances, expos, gastronomie : le réveillon japonais préparé par Aïka [jeudi 23 déc.]
• ‘Les Bonnes’ : Genet ritualisé et africanisé par Yoshi Oïda [~ 11 déc.]
• Soirée autour du théâtre et de la musique populaires d’Edo [vendredi 10 déc.]


• Un marché et un vide-greniers pour un Noël japonais [~ 23 déc.]
• Lancement du concours d’expression sur le Japon


(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Mail service"
Pour ancien numéros.


« Merry Go Round », Ed Tsuwaki relooke l’espace Shiseido
Le Studio Shiseido invite à chaque Noël un artiste japonais à investir son espace d’exposition. C’est l’illustrateur Ed Tsuwaki qui s’y colle cette année, avec son motif de prédilection : des femmes élégantes, élancées, mystérieuses, aux cous interminables, aux yeux démesurés. A mi-chemin entre les gravures de mode et l’esthétique kawaii. Les illustrations de Tsuwaki sont à feuilleter dans un épais book, à scruter sur les murs ou à regarder tourner, accrochées sur un manège spécialement conçu par l’artiste.
exposition jusqu’au 30 janvier 2005
@ Studio Shiseido La Beauté, 3-5 bvd Malesherbes, Paris 8e
M° Madeleine
lundi-samedi, 11 :00-19 :00


La boutique japonaise
www.laboutiquejaponaise.com
En manque d’idées japonaises pour Noël ? La toute nouvelle ‘boutique japonaise’ ouverte en ligne par Kanjionline (www.kanjionline.com) propose toutes sortes de petits objets importés du Japon. Parmi eux : des sels de bain parfumés au jasmin (2 euros), du papier multicolore pour origamis (14 euros pour 40 feuilles 15x15), des cartes de vœux en papier japonais (8 euros), ou de jolis coffrets d’encens décorés selon les 4 saisons (24 euros – voir photo).

« Tu veux ma photo ? » - un t-shirt exclusif du journal Ovni
www.ilyfunet.com/shopping
Il faut un peu de culot pour porter ce t-shirt ‘jiro-jiro’ : l’onomatopée, qui évoque un regard sans-gêne en japonais, peut se traduite littéralement par le bon vieux ‘tu veux ma photo ?’ en français. Un t-shirt réalisé en exclusivité pour Noël par l’Espace Japon, et orné d’un dessin de Pierre Ferragut, que les lecteurs d’Ovni connaissent bien.
en vente à l’Espace Japon (voir carnet d’adresses) : 15 euros
(20 euros par correspondance – commande auprès de l’Espace Japon)


De l’eau tiède sous un pont rouge - Arte
www.arte.com
Pas de palme d’or cette fois-là pour Shohei Imamura, récompensé à deux reprises pour Narayama (1983) et L’anguille (1997). Mais De l’eau tiède sous un pont rouge est un film autrement remarquable, à l’intrigue sans mystère et aux personnages attachants : Yosuke a quitté son emploi et son foyer pour s’installer dans un petit village côtier, où il rencontre l’entreprenante Saeko… Un film comique et tendre lorsqu’il parle de désir et de jouissance, le film d’un vieux coquin aussi, Imamura qui à plus de 80 ans met en scène une jeune femme dont le désir la fait ruisseler à flots.
lundi, 13 décembre à 20:45 sur Arte

Innocence, cyberpolar animé de Mamoru Oshii
www.uipfrance.com/sites/ghostintheshell2
‘Ghost in the shell 2’ dit le sous-titre du film, trompeur, car Innocence a sa propre intrigue tortueuse et sa propre esthétique. Dans une ville futuriste, Batou et Tegusa traquent des cyborgs meurtriers qui s’en prennent à leurs propriétaires avant de se suicider. Le virtuel est décidément LA question incontournable chez Oshii, de Ghost in the Shell à Avalon. Un virtuel créé par l’homme et qui se retourne contre lui. On pense à Blade Runner, à Matrix, à une foule de films d’anticipation myhtiques parmi lesquels Innocence va vite trouver sa place.
Bande-annonce : http://www.uipfrance.com/sites/ghostintheshell2/ba.html
Japon, 2004, 1h43 – sortie le 1er décembre

Café Lumière – l’hommage de Hou Siao Sien à Ozu
www.coffejikou.com
Tokyo, en plein été. Yoko partage sa vie entre son métier de journaliste, les visites qu’elle rend à ses parents et son ami Hajime. Du début à la fin l’image est somptueuse, les cadres forcent l’admiration (plusieurs séquences ont été tournées à la sauvette dans le métro, sans l’autorisation de Tokyo Metro !). Comme d’habitude chez Hou Siao-Sien, l’esthétique est reine. Mais comme dans son précédent Millenium Mambo, elle l’emporte sur le dramatique, laissant le scénario se dérouler mollement. Café Lumière est souvent superbe, mais parfois inutilement contemplatif, limite ennuyeux.
Mais son réalisateur taïwanais connaît bien l’Archipel, lui qui a fréquenté les classiques (Mishima, Kawabata…) et les hauts lieux japonais. Hou Siao-Sien a réalisé Café Lumière à la demande du studio Shochiku, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Yasujiro Ozu. Entièrement tourné en japonais, avec des acteurs nippons (dont la star de la J-pop Yo Hitoto), son film rend aussi hommage au sens du détail d’Ozu, à son observation minutieuse des vies quotidiennes et de leurs singularités.
Extraits et bande-annonce : www.allocine.fr/film/video_gen_cfilm=57412.html
Japon, 2004, 1h49 – sortie le 8 décembre

Kimiko-san, campagne à la campagne, une affaire de famille
www.mcjp.asso.fr
Kimiko-san fait campagne. Elle brigue un poste de conseillère au conseil du département d’Akita (Nord-Est du Japon). La caméra de Martine Jullien, anthropologue et amoureuse du Japon, la suit de porte en porte, de réunions en manifestations, passages obligés de la campagne électorale dans ce pays plutôt rural. Une illustration tout en finesse de ce que Anne Garrigue appelait la ‘révolution douce’ des femmes japonaises, qui émergent timidement mais sûrement dans la sphère publique et la vie politique. Les projections sont suivies de débats avec la réalisatrice Martine Jullien, ancienne enseignante au Japon.
projections vendredi 10 (19 :30) et samedi 11 décembre (16 :00)
@ Maison de la Culture du Japon
(voir carnet d’adresses)
entrée libre


Images du monde flottant
http://www.rmn.fr/monde-flottant/index.html
Comme les plaisirs japonais qu’elle évoque, l’exposition ‘Images du monde flottant’ au Grand Palais n’est qu’éphémère… et fermera ses portes en janvier prochain. Le visiteur tardif a encore un petit mois pour aller admirer les peintures et estampes japonaises, et « se laisser flotter comme flotte la gourde au fil de l’eau », au fil de 50 peintures (sur paravents et rouleaux) et 150 estampes (voir photos).
photos : estampes de Suzuki Harunobu, « Mère débarbouillant son enfant », et Kitagawa Utamaro, « Femme se poudrant le nez »
exposition jusqu’au 3 janvier 2005
@ Galeries Nationales du Grand Palais, entrée Clémenceau
3, avenue du Général-Eisenhower, Paris 8e
M° Champs-Elysées-Clemenceau ou Franklin-Roosevelt.
entrée : 10 euros / 8 euros (TR)
ouvert tlj 10h-20h sauf merc. (10h-22h), fermé le mardi
01 44 13 17 30


Céramiques et cartes postales japonaises
www.terredelune.com
Annie Metzger (céramiques en grès) et Motoko Sakamaki (cartes postales) ouvrent les portes de leur atelier le week-end prochain (samedi 11 et dimanche 12). L’occasion d’aller admirer leur travail de précision (Annie Metzger travaille un grès cuit à 1260°C, et créé des bols, des coupelles, des théières…), et aussi de visiter un lieu historique méconnu : l’atelier Terre de Lune est installé dans les anciennes écuries de Napoléon III.
exposition les vendredi 10 et samedi 11 décembre
@ Atelier Terre de Lune, 7 rue Oberkampf, Paris 11e
M° Filles du calvaire / Oberkampf
01 40 21 64 94 / anniemetzger@wanadoo.fr


Calligraphies anciennes et contemporaines (8e – 21e siècle)
www.kokoroorientalart.com
Plus de 1400 ans d’histoire du Japon en 25 calligraphies. La galerie Kokoro a réuni en une poignée d’œuvres exceptionnelles comme un condensé de l’histoire de la calligraphie japonaise. Les plus anciennes, des fragments de sutra des périodes Nara (710-794) et Heian (794-1184), sont même réalisées à l’or fin sur du papier indigo.
exposition jusqu’au 12 décembre
@ galerie Kokoro
56 rue Quincampoix, Paris 1er
01 48 04 30 18 / 06 03 01 40 44


Céramiques raku de Tien-Wen
Artiste taïwanaise imprégnée de culture occidentale, Tien Wen a emprunté à l’art japonais de la céramique la technique du raku. Elle obtient par la rigueur et le hasard du feu des œuvres épurées, aux lignes simples et proches de la matière première. « Si j’ai choisis la technique du raku, c’est pour le côté brutal, la rudesse du matériau et tous les contrastes qu’elle offre, le noir, le blanc et les matières, le brillant et le mat, le satiné, le lisse, le rugueux, le craquelé. C’est pour l’extrême étendue des manipulations et la liberté d’expression qu’elle propose, que je m’y sens à l_aise. Ce qui m’intéresse, ce sont les collisions entre les automatismes et les hasards contrôlés, les accidents, les formes paradoxales ».
exposition jusqu’au 22 décembre
@ galerie Impressions
98 rue Quincampoix, Paris 1er
01 42 76 01 04 / impressions98@wanadoo.fr
ouvert mercredi 18h-21h et samedi 14h-20h


Miyazaki - Moebius
Pour la 1ère fois au monde, 2 artistes majeurs dévoilent leur collection personnelle de dessins. Moebius et Hayao Miyazaki recherchent le renouvellement scénaristique et se sentent profondément concernés par le devenir de l'être humain. Ils chargent leurs récits de propos humanistes, écologiques et spirituels. Cette exposition allie la beauté du corps et de l'âme, la maîtrise graphique et ses mondes imaginaires... Une exposition à plusieurs niveaux de lecture qui enchantera autant les petits que les grands à travers plus de 300 créations
Ouvert tous les jours, de 10h à 18h, et jusqu'à 22h le mercredi.
exposition jusqu’au 13 mars
La Monnaie de Paris
11 quai de Conti 6e
01 40 46 55 35 / www.miyazaki-moebius.com
tarif : 9 euros. Gratuit pour les moins de 6 ans.


Chant, biwa et guitares contemporaines
Invitations pour les concerts du 17 et 18 décembre
Invitations réservées en priorité aux membres du Club Jipango (merci de préciser)
Réservez vos invitations par e-mail (jipango@noos.fr)
Merci d'indiquer vos nom, prénom, téléphone, le nombre d'invitations et la date du concert.


www.mcjp.asso.fr
Des prototypes de guitares et un luth japonais traditionnel (le biwa)… le concert est inédit et promet d’incroyables résonances entre les instruments anciens et les rythmes modernes, et vice-versa. Le compositeur Laurent Martin, pour créer une composition s’inspirant des textes de grands poètes japonais, s’est entouré de deux guitaristes virtuoses et de Junko Tahara, joueuse réputée de ce luth japonais appelé biwa. Elle ouvre ces deux soirées de récital avec un passage musical du Dit des Heike, chef-d’œuvre de la littérature médiévale japonaise.
concerts les vendredi 17 et samedi 18 décembre, 20 :30
@ Maison de la Culture du Japon à Paris
(voir carnet d’adresses)
tarifs : 12 euros / 9 euros (TR)


Blanche-Neige disparue
www.aika.fr
Expositions, performances et gastronomie. La danseuse Yuko Kametani organise avec son association Aïka (remarquée au dernier festival de buto de l’Espace Bertin Poirée et à Tokyozone 2004) cette soirée pluridisciplinaire. Au programme : expositions d’arts plastique (Sachiko Morita), gastronomiques (Hiromi Koyama), photographiques (Koichi Hirose), coiffure et maquillage, décoration et design, musiques (Riko Gotto, Maki), projections vidéos et danse moderne (Yuko Kametani).
jeudi 23 décembre, de 21h à minuit
@ OPA
9 rue Biscornet, Paris 12e
M° Bastille
01 46 28 12 90
entrée libre

Yuko Kametani se produira en solo le vendredi 19 décembre à l’OPA et au MU (7 pass. de la bonne graine, Paris 11e)

Saint Genet l’Africain – un rituel autour des Bonnes
www.mcjp.asso.fr
Il ne faut apparemment pas s’attendre à une mise en scène classique des Bonnes de Genet, courte pièce construite autour de la haine de deux servantes pour le couple bourgeois qui les emploie.
Les Bonnes par Yoshi Oïda fait appel au rite, au culte, au mystère. Le spectacle repose sur la performance de deux danseurs béninois et brésilien, dans le rôle des bonnes (qui sont aussi sœurs dans la pièce de Genet), soutenue par une musique métissée africaine et japonaise jouée en direct. Genet comme une danse rituelle… L’acteur et metteur en scène japonais Yoshi Oïda continue de révolutionner les classiques.
représentations jusqu’au 11 décembre
@ Maison de la Culture du Japon à Paris
(voir carnet d’adresses)
tarifs : 12 euros / 9 euros (TR)


Théâtre populaire d’Edo
www.espacejapon.com
Utsumi-sensei, à 81 ans, pratique toujours le manzaï avec bonheur. Le manzaï, c’est cet art du dialogue comique à deux, un genre théâtrale très populaire au Japon par lequel ont débuté bon nombre de comédiens (Kitano est le plus connu). Keiko Utsumi vient exceptionnellement interpréter à Paris de célèbres passages de manzaï au cours d’une soirée spéciale : un concert de musique traditionnelle (tambour taïko, shamisen), des poèmes chantés (art du nagauta) et des danses kappore sont également au programme.
le vendredi 10 décembre 2004, 20 : 45
@ Espace Japon
(voir carnet d’adresses)
tarif : 5 euros pour les non-adhérents


Marché de Noël japonais
www.ccfj.org
Un Noël à la japonaise, ça se prépare. Pour aller faire votre marché, rendez-vous jusqu’au 23 décembre au CCFJ. Vous y trouverez des créations originales d’artisans français et japonais : foulards, lithographies, vannerie en bambou, bijoux, céramiques, matériel à origami (voir photo) et calligraphie… Et le samedi 11 décembre un vide-grenier est organisé de 12 à 18 :00.
marché jusqu’au 23 décembre
@ Centre Culturel Franco-Japonais
(voir carnet d’adresses)


Concours d’expression sur le Japon
http://concoursjapon.free.fr
Top départ pour le très attendu « concours d'expression sur le Japon ». Les participants, étudiants ou lycéens, concourent dans deux catégories distinctes : discours en japonais et discours en français. La date limite pour l’envoi des candidatures est fixée au 10 février 2005. Finale le 12 mars avec à la clé trois voyages au Japon pour les meilleurs.
envoyez vos textes (3/4 pages) avant le 10.02.05
@ Générations France-Japon
33 rue du fbg Monmartre, Paris 9e
01 53 51 90 / agfj@wanadoo.fr


Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com