n° 57
Le 22 juillet 2003

NOUVEAUTE CINEMA & TV EXPOSITIONS MUSIQUES

 

• Les films japonais de l'été
• Voyage au Japon sur les traces d'Ozu

• A table ! La cuisine japonaise illustrée
• 'Fruits', photos de Shoichi Aoki
• Yoko Kobayashi : celtique et nippone
• 'Lotus antiques', photos de Katsumi Maeno

 

SCENES DIVERS CARNET D'ADRESSES

 

• Asia Party, au Pulp

 

(Disponible également sur le site www.jipango.com "rubrique Info"
Pour ancien numéros.


Club Jipango
Rejoignez le Club Jipango, et profitez de nombreux avantages qui vous feront véritablement vivre le Japon en France !
Avantages réservés aux membres :
- Web Magazine. Envoi mensuel sur l'actualité au Japon. (vous pouvez le retrouvez sur http://www.jipango.com/webmag/no3/webmag0703.html)
- Envoi à domicile du journal Jipango.
- Participation prioritaire aux conférences et soirées thématiques de l'association.
- Rencontres avec des artistes, écrivains et des spécialistes du Japon.
- Réductions dans certains magasins, restaurants et agences de voyage.

La cotisation annuelle pour devenir membre est de 25 euros par an.
Pour vous inscrire, merci de contacter à Jipango@jipango.com

Devenez membre avant juillet et la validité de votre cotisation sera prolongée jusqu'à fin-octobre 2004 ! Vous bénéficierez ainsi durant un an et demi des prestations du Club, ainsi que de la réception de 3 numéros de Jipango (no10 automne 2003, no11 printemps et no12 automne 2004).

NOUVEAUTE


CINEMA & TV


Les films japonais de l'été

En attendant la distribution (incertaine) en France des trois longs-métrages japonais présentés à Cannes, il y en aura certainement pour tous les goûts cet été à commencer par le mauvais avec la sortie du mystico-grotesque I.K.U (qui signifie entre autres 'jouir' en français) de Shu Lea Cheang. Erotique et futuriste, ce film présenté lors de l'exposition 'Hardcore' du Palais de Tokyo se réduit malgré ses prétentions à une succession d'accouplements à l'esthétique douteuse. Nous n'avons pas pu voir Ju-Kyu ('19') de Kazushi Watanabe dans les délais de parution, mais ce récit de fuite et de kidnapping réalisé par un acteur de Takashi Miike semble mériter la curiosité. Le Royaume des chats enfin, dernière production du studio Ghibli, réalisé par Hiroyuki Morita, est l'occasion d'un retour en enfance. En sauvant la vie d'un chat, la jeune Haru découvre l'existence d'un royaume des félins qui voudrait en faire sa reine... Une aventure qui nous ramène à nos premiers dessins animés, et aussi à un graphisme d'époque, plutôt poussif et beaucoup moins abouti que chez Miyazaki. Nul doute néanmoins qu'elle fera ronronner les plus jeunes.

I.K.U. (Orgasme) de Shu Lea Cheang (Japon, 2000), 1h15 – sortie le 23 juillet
Ju-Kyu (19) de Kazushi Watanabe (Japon, 2001), 1h22 – sortie le 23 juillet
Neko no ongaeshi ( Le Royaume des chats) de Hiroyuki Morita, 1h15 – sortie le 30 juillet

Voyage au Japon sur les traces de Yasujiro Ozu
Sur le site www.telerama.fr
Rubrique 'Travelling', article « Les Traces du 'mou' »

En 1953 était projeté le Voyage à Tokyo de Yasujiro Ozu, récit du voyage de Shukichi et Tomi rendant visite à leurs enfants dans la métropole tokyoïte. 50 ans plus tard, Gérard Pangon part sur leurs traces pour refaire ce périple du port d'Onomichi à la station balnéaire d'Atami, en train cela va de soi, scrutant les permanences et les mutations entre le Japon d'Ozu et celui d'aujourd'hui. En ressort un récit de voyage très touchant qui s'apparente ici à la chronique sociale, là au pèlerinage philosophique, jamais avare d'humour et surtout très joliment mis en images (photos et séquences vidéo).

EXPOSITIONS


A Table ! La cuisine japonaise illustrée
Exposition de Michiko Shimamoto
Maison de la Culture du Japon à Paris, du 26 juin au 31 juillet
Entrée libre

On dit de la cuisine japonaise qu'elle se regarde autant qu'elle se mange... Quant aux dessins pastel de Michiko Shimamoto, le moins qu'on puisse dire est qu'ils savent mettre en appétit : sushis, tempura, soupe miso, pâtisseries... Des illustrations qui donnent les crocs ; heureusement, l'artiste a pensé à enrichir chaque dessin de la recette correspondante !
[photo : © Michiko Shimamoto]

'Fruits', photos de Shoichi Aoki
Exposition jusqu'au 2 août
galerie Ludovic de Wavrin
22 bis passage Dauphine, Paris 6è
Renseignements : 01 43 25 49 97 / www.ludovicdewavrin.com
Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 19h30

Photographe des modes urbaines du Japon, rendu célèbre avec le magazine « Fruits » qu'il a lancé en 1997, Shoichi Aoki fixe dans ses clichés un style éphémère par excellence : les codes vestimentaires des jeunes japonais, dont on dit qu'ils changent tous les trois mois ! Les 40 clichés présentés lors de cette exposition méritent le détour : un voyage tout en couleurs, perché sur des 'plateform shoes', à travers les extravagances vestimentaires des jeunes tokyoïtes de Harajuku. Coiffures, chapeaux, sacs, collants, gadgets divers : les détails donnent sens à ces portraits, qui s'ils ne varient pas ou peu d'un point de vue formel (tous les modèles posent debout dans la rue, face à l'objectif, le visage plutôt impassible), ne se ressemblent qu'en apparence.
Pour découvrir quelques photos de Shoichi Aoki : http://www.phm.gov.au/exhibits/exib_new/fruits/
Et une longue présentation de l'artiste et de son parcours à l'occasion de l'exposition qui lui est consacrée au Power House Museum de Sydney :
http://www.phm.gov.au/exhibits/exib_new/fruits/fruits_teachers_notes.pdf

Yoko Kobayashi : celtique et nippone
Exposition jusqu'au 31 juillet
Espace Japon (voir le carnet d'adresses)

Passionnée par l'étonnante ressemblance qui existe entre les motifs traditionnels dans la culture celte et ceux que l'on trouve dans la culture japonaise, l'artiste peintre Yoko Kobayashi en propose une fusion originale à travers les noeuds japonais mizuhiki (noeud traditionnel fait de fils de papier collé, qui sert à ficeler les paquets et orner les enveloppes selon un code des couleurs). A travers des techniques mixtes, utilisant la gouache, l'encre de chine, le papier japonais washi, Yoko Kobayashi crée des motifs celtes uniques à l'aide de noeuds mizuhiki.
L'artiste propose également une inititation au « Panel Theatre », une méthode pédagogique créée au Japon en 1973 qui mêle contes, chants, tours de passe-passe. Un théâtre en miniature dont Yoko Kobayashi a conçu tous les dessins.
Séances de présentation gratuites et en japonais le samedi 26 juillet (15h à 16h) et le mercredi 30 juillet (17h30 à 18h30). Réservations au 01 47 00 77 47

'Lotus antiques' : photos de Katsumi Maeno
Exposition jusqu'au 24 juillet
Galerie Grand Paris, 220 bvd Raspail, Paris 14è
Tél : 01 43 20 48 93
Entrée libre du lundi au samedi 14h -19h

A Gyoda, ville limitrophe de Tokyo, ont germé spontanément il y a plus de 30 ans d'incroyables 'lotus antiques' (kodaihasu), dont les graines datent de plusieurs milliers d'années... L'occasion pour le photographe Katsumi Maeno de réaliser d'étonnants clichés de ces fleurs d'un autre âge, des clichés en forme d'hommage aux mystères de la nature comme aux nymphéas de Monet.

MUSIQUES


SCENES


DIVERS


Asia Party, au Pulp
Le mercredi 23 juillet, de minuit au soleil levant
25 bvd Poissonière, Paris 2è – M° Grands Boulevards
Entrée libre
Tél : 01 40 26 01 93

Un dress-code très nippon (cosplay manga, kimono, yukata...), un mix 'japanese pop' par DJ Eko Sato (journaliste bien connue des Japonais de Paris, qui a fondé le magazine 'Minimix'), des expositions variées (calligraphies de Masayoshi Sato, courts-métrages, installations vidéo...) : l'Asia Party n'attend plus que vous !
http://www.minimix.org/asiaparty/
[photo : © Daïjna Roos]

Photos : DR
Réalisé par Guillaume Loiret et Postics

CARNET D'ADRESSES


Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
Tél : 01 44 37 95 00
http://www.mcjp.asso.fr

Espace culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée 75001 Paris
Tél : 01 44 76 06 06
bertin.poiree@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/asstenri


Centre Culturel Franco-Japonais
8/10 passage Turquetil 75011 Paris
Tél : 01 43 48 83 64
http://www.ccfj-paris.org

Espace Japon
9 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
tél : 01 47 00 77 47 / infos@espacejapon.com
http://www.espacejapon.com