Jipango No1 nov 1998 .

Actualité

Tokyo pas cher

Une enquête récente démontre que malgré la chute du yen, Tokyo reste la ville la plus chère du monde, loin devant Paris. Si on ne peut le nier, il faut cependant dire que c'est en train de changer.

Les entreprises et les commerçants redoublent d'inventivité pour attirer des nouveaux consommateurs (les 3.5 millions de chômeurs) et s'adaptent à l'évolution des habitudes de consommation. Ainsi, on assiste à de nouveaux phénomènes liés à la crise et au changement de mentalité qui l'accompagne. Dans la presse, on ne vante plus le luxe mais les «bons plans» pour sortir, dîner, voyager à des prix compétitifs.


Jipango a relevé pour vous une série d'exemples illustrant ce changement.



A volonté

Depuis quelques années un nouveau phénomène apparaît, celui des «Tabe-hodai», l'équivalent du buffet à volonté. Auparavant, les «Tabe-hodai» avaient une mauvaise image, la quantité était associée à la mauvaise qualité. Aujourd'hui de très bons restaurants fonctionnent sur ce principe. Certains vont même jusqu'à offrir aussi le «Nomi-hodai», boisson à volonté.


Dans de grands hôtels de Tokyo, le même système existe sous d'autres appellations, celles de «Viking» ou «Buffet». La variété des mets y est plus grande : cuisine japonaise, occidentale et autres saveurs du monde.
.


Chez flo, succursale à Tokyo de la chaîne française, on a adopté ce système de buffet pour le déjeuner et le dîner. Chez Shizenkan, on mange bio ! Une fois par semaine, on peut y déguster plus de 30 plats à base de produits naturels.Dans les cafés «Manga Kissa», on peut lire un choix de plus de 5 000 titres de manga, mais certains établissements offrent en plus les boissons à volonté (cola, café, jus de fruits...) .

.



.

Meilleur marché


Doutor Coffee Shop est une nouvelle chaîne de «self service» qui a contribué à changer l'image du café en le rendant plus accessible. Ainsi, chez Doutor on se sert soi-même.

Grâce à la diminution des frais de personnel et aux bénéfices de la vente de café en grain à emporter, l'expresso est à 180¥ / 8F. Ces chaînes se développent dans tout le Japon.

Une autre chaîne que l'on trouve partout est «100 Yen Shop». On peut y acheter une foule de choses pour 100¥/4F; ustensiles de cuisine, assiettes, épicerie, plats instantanés, papeterie, cravates...

Il existe depuis longtemps des petits restaurants essentiellement fréquentés par les étudiants où l'on peut manger «sur le pouce» un plat simple comme 'Yoshinoya no Gyu-don' (un bol de riz au boeuf). Mais depuis peu, on assiste à un développement de chaînes proposant «Ten-don» (riz au tempura) ou «Maguro-don» (riz au thon cru). Ces restaurants offrent un bon rapport-qualité prix (480 ¥ / 21 F pour un repas).
.

.

.

Quartiers des grossistes

La domaine de la restauration n'a pas le monopole du changement. Il existe à Tokyo depuis très longtemps des quartiers de commerce en gros réservé aux professionnels. Aujourd'hui, les mentalités évoluant, les consommateurs sont prêts à sortir du centre ville pour faire des affaires. Parallèlement, les grossistes ne rechignent plus à ouvrir leur porte aux particuliers.


Kappabashi est le quartier des accessoires de cuisine. Les professionnels viennent y chercher les ustensiles et objets utilisés aussi bien dans la restauration japonaise qu'occidentale. Une véritable mine d'idées cadeaux, allant du plat en céramique à la vannerie en bambou en passant par un coussin ou un rideau indigo.

Sur la même artère, il y a deux boutiques originales de plats factices destinés aux vitrines de restaurants. On y trouve une grande variété de sushi, de plats de nouilles, de poissons. Les prix varient en fonction de la complexité du travail de reproduction, le plus petit morceau de sushi est à 1000¥/44F.
.


Le quartier d'Asakusabashi est réputé pour ses poupées traditionnelles utilisées lors des diverses fêtes, celle des filles en mars et celle des garçons en mai. On les offre aux enfants et on en décore la maison.


Dans ce même quartier se trouvent les grossistes en feux d'artifice, en fleurs artificielles, et les boutiques Shimojima, spécialisées dans la papeterie.


A Ueno, il existe un marché typique : Ameyoko. Ame signifie sucrerie et yoko, la rue sur le côté. Une autre signification est «la rue américaine» (ame pour américaine) car c'est là qu'étaient les boutiques de l'US Army après la guerre.

Bien que la plupart des échoppes soient installées dans de nouveaux bâtiments commerciaux, ce quartier animé par le brouhaha continuel et les cris des marchands de poisson, d'algues ou de diverses confiseries conserve une ambiance typique et originale.


Akihabara est connu pour l'appareillage électronique. Il est préférable d'aller dans les «Tax free» car au Japon, le voltage et les prises sont différents. Dans ces boutiques, le matériel vendu est fabriqué spécialement pour l'exportation.



Marchés aux puces

«Kottoichi» (marché aux antiquaires) et «Nominoichi» (marché aux puces) sont parmi les seuls endroits où les prix sont négociables.

Au centre de Tokyo, il existe 5 marchés ouverts quelques jours par mois. Ils se tiennent normalement le dimanche dans l'enceinte des temples shintoistes.

Pour faire de bonnes découvertes, il est préférable d'y aller très tôt le matin. Les exposants arrivent à l'aube et repartent assez tôt le soir, vers 16 heures. Il y a les commerçants qui ont aussi un magasin en ville, et ceux qui ne vendent que sur les marchés aux puces. Chez ces derniers, on a plus de chance de faire des trouvailles intéressantes.

.


.

ADRESSES


A VOLONTE

Mo-Mo Paradaise
(paradis du boeuf. Mo-Mo est le cri de boeuf). Deux choix: Shabu shabu* ou Sukiyaki*. On peut commander viande et légumes autant de fois qu'on le désire dans la limite de 90 mn. Le prix du bol de riz n'est pas compris. 1000¥ pour le déjeuner, 1500¥ pour le dîner, 2500¥ avec boisson à volonté.Shinjuku Kabukicho: 8F Humax Pavilion, 1-20-1 Kabukicho, Shinjuku-ku. Tel. 3208-035 Shinjuku Est: 3F Humax Pavilion, 3-28-10 Shinjuku, Shinjuku-ku. Tel. 3356-4129 Shibuya:6F Shibuya BEAMS, 31-2 Udagawa-cho, Shibuya-ku.

Tokai-en Yakiniku (barbecue coréen). buffet self-service: viandes (boeuf, porc, poulet), légumes et desserts. 1000¥/43F pour 60 mn. 2250¥/98F pour dîner. 1-6-3 Kabukicho, Shinjuku-ku. Tel. 3200-2934.

Kizan Buffet de cuisine familiale japonaise à volonté. Déjeuner 980¥, dîner sushi et crabe à volonté pour 3 800¥ (réservation obligatoire). 2-6-2 Hitotsubashi, Chidoya-ku Tel. 3262-7661.
Flo Plus de 30 plats, déjeuner 1600¥, dîner 2500¥. Omotesando 4-3-3 Jingu-mae, Shibuya-ku Tel. 5474-0611.

Shizenkan Shibuya: 1F Royal Building. 3-9-2 Shibuya, Shibuya-ku. Tel. 3486-2661/Nihonbashi: 2-2-5 Nihonbashi, Chuo-ku. Tel. 3271-2907.
Comic Kissa Read 650¥ boisson à volonté (thé, café, soda...) pendant 90 mn. 2-6-1 Dogenzaka, Shibuya-ku Tel. 3461-0160.

Restaurants d'hôtels: Rainbow Lounge à l'Imperial Hôtel, Malmorada au Takanawa Prince Hôtel, Silver Hill au Miyako Hôtel Tokyo, Hapuna au Shinagawa Prince Hôtel.


QUARTIERS

Kappabashi
: à 5 mn du métro Tawaramachi ou Inaricho sur la ligne de Ginza.

Asakusabashi : à côte du métro Asakusabashi sur la ligne de Toei Asakusa ou JR Asakusabashi sur la ligne de Sobu.

Ameyoko : Entre les gares Ueno Okachimachi.

Akihabara : Le quartier commence devant la sortie principale de la gare d'Akihabara.


MARCHE AUX PUCES ET ANTIQUITÉS - Nomi no ichi/Kotto ichi -

Normalement, les dates indiquées ne changent pas, mais l'été et en fin d'année, il vaut mieux confirmer.

Hanazono Jinjya Tel. 3200-3093/5-17-3 Shinjuku, Shinjuku-ku. A 3 mn du métro Shinjuku 3-chome. Tous les dimanches.Peu d'antiquaires, mais beaucoup d'objets «kitsch» des années 60, des jouets en fer-blanc...

Nogi Jinjya Tel. 3478-3001. 8-11-27 Akasaka, Minato-ku. A 1 mn du métro Nogizaka. 2ème dimanche du mois. Beaucoup d'antiquaires.

Roppongi Antique Market Tel. 3583-2081. Roi Building. 5-5-1 Roppongi, Minato-ku. A 3 mn du métro Roppongi. Les 4ème jeudis et vendredis de chaque mois. Sur la terrasse à l'entrée d'un bâtiment au centre du quartier de divertissement. C'est un petit marché, avec environ 15 commerçants.

Togo Jinjya Tel. 3403-3591. 1-5-3 Jingumae, Shibuya-ku. A 5 mn du métro Meiji Jingumae ou JR Harajuku. Les 1er, 4ème et 5ème dimanches du mois. Le plus grand marché de temple à Tokyo. Passé l'enceinte, on trouve de nombreux stands de tous styles.

Tomioka Hachimangu Tel. 3642-1315. 1-20-3 Tomioka, Koto-ku. A 3 mn du métro Monzen Nakacho. Les 1er et 2ème dimanches du mois. Il est moins connu que les marchés du centre de Tokyo, certains commerçants ne viennent qu'ici.

Heiwajima Antique Faire 2F Tokyo Ryutsu Center, 6-1-1 Heiwajima, Ota-ku.Seulement 3 jours par mois en mars, juin, septembre et décembre. Plus de 200 marchands s'y réunissent. Pour la date, téléphoner au 3980-8228.


* plats japonais expliqués page = cliquez ICI


¥= Yen 100 ¥= 4,30 F. 10 F.=230 ¥ (cours 11/98)

Pour téléphoner à Tokyo de la France:
composez d'abord 81-3, du reste du Japon: 03

.

 


Copyright : JIPANGO
Graphisme : Postics
Création Page Web : Omnippon YAGAI