Jipango No 4 Oct 2000 .

.

... L'Empire des objets IV (Suite)

.
 Le pathos des objets

Au Japon, l'objet -mono- est entouré d'une attention très spéciale. Mono désigne en effet, assez curieusement, aussi bien l'objet matériel inerte que ce quelque chose d'indéfini qui semble habiter les choses (et, avec un autre caractère chinois, l'être humain lui-même !).

Il faut se souvenir que dans la tradition (marquée par l'animisme du shinto), les choses ont une âme. Mono peut donc aussi signifier "esprit" ou "âme" et même se référer à l'esprit mauvais comme l'indiquent les expressions désignant la possession ou la malédiction : mono no ke et tsukimono.

Pour les Japonais, les objets inanimés sont aussi chargés d'émotion que les plantes, les animaux ou les hommes. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le mot kizu qui désigne une éraflure (sur une voiture par exemple) est le même qu'on utilise pour dire blessure.

Dès lors, l'un des concepts les plus originaux de l'esthétique nipponne est le mono no aware, le pathos des objets, et tout l'enjeu de l'art ­et de la vie- est de développer la sensibilité de l'individu à ce pathos des mono.

Un autre trait caractéristique de la culture japonaise est l'attrait, éprouvé par la grande majorité de la population, pour l'objet neuf et vierge qui explique ce culte forcené du shinhatsubai (nouveau modèle) grâce auquel les constructeurs d'électroménager ont pu devenir aussi puissants. Cette prédilection particulière pour l'idée de naissance et de fraîcheur vient du shintoïsme qui fait une grande place au hare : ce qui est neuf, pur et propre.

C'est ainsi que les fêtes de la naissance sont shintoïstes alors que la mort est laissée au bouddhisme. L'objet neuf se voit tout naturellement sanctifié, doté d'une force et d'une énergie particulières comme l'illustre la coutume de rebâtir tous les vingt ans le grand sanctuaire d'Ise. Peut-on imaginer meilleure illustration de la nécessité du rajeunissement, du renouvellement des choses, bref de ce qu'on appelle aujourd'hui le turn-over ou le renouvellement de la gamme ?

Tous les mois, au Japon, des centaines de revues (la plus célèbre s'appelle tout simplement Mono Magazine) proposent de minutieux catalogues d'objets à consommer, incitant leurs lecteurs à introduire dans leur vie quotidienne la force magique de la nouveauté, celle que dispense le dieu Shinhatsubai, le dieu du produit neuf.
(D'après Le zen et le plaisir, France Japon Eco N°58)
.

.


.

.
adresses au Japon

Les objets présentés dans ces pages se trouvent dans les magasins ci-dessous.

·Depuis quelques années, le nombre de boutiques "Tout à 100 yen" (hyakuen shop) a considérablement augmenté. Il y en a pratiquement un à côté de chaque station de métro.
L'une des plus grandes hyakuen shop, le "100 yen Plaza", est située à 3 minutes de la gare Shibuya, en direction de Tokyu Hands. Dans la même rue, on trouve également Matsumoto Kiyoshi, l'une des grandes chaînes de pharmacies ainsi qu'une grande librairie : Book First. A 100 yen Plaza, les marchandises sont exposées sur 5 étages et regroupées par genre : papeterie, cosmétiques, décoration, ustensiles/vaisselle et alimentation. Ouvert de 11h à 23 h. 27-4 Udagawacho, Shibuya. Tél. 03-5459-3601.

· Un autre adresse intéressante à Shibuya est Tokyu Hands. Ce "Creative Life Store" vend, sur 7 étages, toutes sortes d'objets pratiques (artisanat, bricolage, décoration...). Ouvert de 10 h à 20h. Tél. 03-5489-5111. Il y a une dizaine de magasins Tokyu Hands au Japon. Le site de la chaîne est : http://www.tokyu-hands.co.jp (en japonais)

·La plus grande papeterie du Japon est Itoya à Ginza. Le bâtiment principal (honkan 1) comprend 10 étages regroupant chacun un type de marchandise : cartes postales, stylos et feutres, agendas, articles de bureau... Dans les bâtiments 2 et 3 situés derrière le 1, on trouve un grand choix de papiers japonais et de matériel pour la calligraphie. Ouvert de 10h30 à 19h. 2-7-15 Ginza, Chuo-ku. Tél. 03-3561-8311.
D'autres adresses sur le site d'Itoya : http://www.ito-ya.co.jp

· On trouve de la papeterie au prix de gros à Asakusabashi, chez Shimojima. Ouvert de 9h à 17h30.
1-30-10 Asakusabashi, Taito-ku. Tél. 03-3863-5501.

· Takeiya à Okachimachi (près de Ueno) propose une grande variété de produits et d'objets quotidiens à bas prix. Une foule très dense encombre tous les jours les 7 bâtiments de Takeya facilement reconnaissables à leur couleur violette. Ouvert de 9h à 20h. 4-33-2 Taito, Taito-ku. Tél. 03-3835-7777.

· Pour trouver un objet original, pratique et même inutile (!), le meilleur endroit reste Osama no Idea (l'idée du Roi). Trois petites boutiques sont disséminées dans le quartier souterrain (Chikagai) de la Gare de Tokyo. Attention : le Chikagai est immense. Pour trouver les boutiques, il est indispensable de se reporter aux grands plans affichés un peu partout. D'autres magasins de la même chaîne existent à Shinjuku et Ikebukuro.
Le site pour acheter en ligne : http://www.osamanoidea.com (en japonais uniquement).

· Les grands magasins japonais, depato, (Seibu, Tobu, Matsuya, Mitsukoshi, etc.) proposent de très nombreux objets typiquement japonais mais les prix sont généralement élevés. Les convini, de l'anglais convenience store, comme Seven Eleven, Lawson, sont plus accessibles et regorgent d'objets nouveaux et amusants.

· Le Japan Traditional Craft Center est un lieu qui vend des objets authentiquement artisanaux reconnus comme tels par le Ministère du Commerce et de l'Industrie. Près de 200 objets venus de 40 préfectures sont exposés en permanence. Les critères de sélection des objets sont très stricts : ils doivent être impérativement fabriqués à la main. La technique utilisée tout comme la matière dont ils sont faits doivent exister depuis au moins un siècle. Enfin, ces objets doivent avoir un usage. On y trouve des tissages, des céramiques, des objets en bambou ou en papier...

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire ou à la technique, une bibliothèque est librement accessible. 70 livres en anglais sont consultables. Une vidéothèque comprenant quelque 300 vidéos (dont 30 sous-titrées en anglais) est également ouverte au public.

Le Japan Traditional Craft Center est ouvert de 10h à 18h tous les jours sauf jeudi.
2F Plaza 246 bldg. 3-1-1 Minami Aoyama, Minato-ku. (métro: Gaienmae, ligne Ginza). Tel : 03-3403-2460.
Le site : http://www.kougei.or.jp (en japonais).
.

.


Copyright : JIPANGO

Création Page Web : Omnippon YAGAI